Accueil - CHR/Collectivités - – 19% pour les ventes d’équipements en 2020

– 19% pour les ventes d’équipements en 2020

24 février 2021
– 19% pour les ventes d’équipements en 2020

Les chiffres de l’Observatoire Promocuisines/Syneg ® viennent de rendre leur verdict. Ce sera finalement un recul de -19% pour les ventes d’équipements de cuisine professionnelle en 2020. Un résultat tout à fait conforme aux prévisions du syndicat.

L’effet Covid-19 n’a pas épargné les fabricants de matériels de cuisine professionnelle bien que les chiffres se soit un peu redressés au 2ème semestre.  On connaît désormais son impact sur les ventes d’équipements pour la restauration hors-domicile & la blanchisserie en 2020. Elles ont reculé de -19% (France + Export) par rapport à 2019 et les exportations sont encore plus lourdement impactées avec -26% que ce soit à destination du grand export ou de l’Union Européenne. Pour mémoire, ces dernières étaient à -52% au 2ème trimestre.

Sur le marché intérieur (-18%), importations et fabrications françaises sont impactées dans les mêmes proportions.

Le rythme de l’activité a fortement chuté au premier semestre (-27%), avec un pic à -42% entre avril et juin 2020. Le secteur a manifesté une forte résilience au second semestre (-12%), en particulier entre juillet et septembre (-10%).

A l’exception notable des équipements de ventilation où une montée en gamme était en cours avant le début de la crise, tous les secteurs voient leurs chiffres d’affaires fortement reculer.

Côté utilisateurs, les industriels particulièrement exposés à la clientèle des cafés, hôtels, restaurants (CHR) sont les plus impactés.

Le début de l’année 2021 demeure en repli par rapport à 2019 qui reste l’exercice de référence.
Le Syneg considère que dans un contexte de tension sur les prix des matières premières (N.D.L.R : depuis le dernier trimestre de 2020, les prix de l’acier ont augmenté de 10 à 40 %*), les perspectives des industriels s’améliorent lentement en 2021, sans toutefois retrouver leur niveau de 2019.

 

*Les Echos 12/02/21
Nelly Rioux