Accueil - CHR/Collectivités - 35ème Forum Agores : des retrouvailles et des sujets brûlants

35ème Forum Agores : des retrouvailles et des sujets brûlants

6 octobre 2021
35ème Forum Agores : des retrouvailles et des sujets brûlants

C’est avec l’envie de partager enfin de vive voix les expériences mais aussi les problèmes rencontrés au quotidien sur le terrain que les membres d’Agores s’étaient donnés rendez-vous à Soustons du 29 septembre au 1er octobre derniers.

Organisé de main de maître par la Macs (Communauté de communes Maremne Adour Côte-sud), le 35ème Forum Agores a sonné l’heure des retrouvailles entre acteurs clef de la restauration collective territoriale.

« Chaque année nous sommes mus par une même soif d’échanges, dans l’ambiance à la fois détendue et très professionnelle de notre forum mais cette année 2021 est un peu particulière après ces temps de difficile gestion de la crise sanitaire » a souligné le Président d’Agores, Christophe Hébert qui, en souhaitant la bienvenue aux participants, a insisté sur le fait que « les pouvoirs publics confient à la restauration collective une place centrale sur l‘échiquier de l’alimentation et de la santé publique. Face aux transformations structurelles majeures que nous connaissons et qu’illustre notamment #EGalim, nous avons besoin de repères, de soutien, d’expertise et de moyens pour ne pas être simplement des pions, mais jouer pleinement la partie dans laquelle nous sommes engagés… ».

Le ton était donné et c’est bien d’EGalim et de ses conséquences sur les organisations dont il a été question tout au long du Forum à travers de nombreuses réunions de travail sur les approvisionnements durables, l’agroécologie, le rôle des collectivités locales dans l’éducation au goût des enfants, l’information des usagers, la diversification des sources de protéines et la végétalisation de l‘alimentation etc. La transition écologique de l’alimentation, le gaspillage et la sortie des plastiques ont aussi été au cœur des débats.

En parallèle, le salon, où les fournisseurs étaient venus présenter leurs solutions, avait lui aussi endossé les couleurs des transformations qui s’opèrent dans la restauration collective. Produits bio ou de qualité (SIQO et HVE), solutions pour mieux gérer le gaspillage ou pour mettre en place du réutilisable (contenants divers et variés, solutions de lavage externalisées, machines à laver) et améliorer l’ergonomie quand on manipule des bacs en inox, applications informatiques pour évaluer EGalim, systèmes connectés pour contrôler les consommations d’énergie etc., faisaient un bel écho à cette actualité dense.

        

Les échanges ont pu se poursuivre lors de moments très conviviaux : un spectacle « landais » aux arènes de Soustons, des déjeuners préparés et servis par l‘équipe du Pôle culinaire de la MACS en partenariat avec Qualité Landes et le Lycée Louis Darmanté (Lycée des métiers de l’hôtellerie et du commerce de Capbreton) et des soirées (Tous en Blanc et soirée landaise). L’Agores donne rendez-vous à chacun l’année prochaine pour une nouvelle édition.

Un bac inox tracé présenté en avant-première par le groupe Matfer-Bourgeat

Cédric Gaglio et Fabrice Pilloix présentaient en avant-première le premier bac inox équipé d’un Data Matrix et d’une impression jet d’encre

On savait que le groupe Matfer-Bourgeat avait choisi le Forum Agores pour présenter en avant-première cette innovation, encore au stade de prototype mais en bonne voie de finalisation.

     

Les équipes R&D du groupe français planchent sur cette solution depuis plusieurs mois : des bacs inox avec couvercles étanches permettant de faire un vide partiel et marqués (sur le contenant) d’un Data Matrix pour la traçabilité et d’une impression par jet d’encre très complète (sur le couvercle) pour offrir une alternative aux étiquettes qui présentent un grand nombre d’inconvénients (indécollables, fragiles, nécessitant des interventions manuelles pour en venir à bout etc.). Ici le marquage peut s’opérer sur une ligne de conditionnement avec une encre testée et validée au contact alimentaire, capable de tenir tout au long d’un process avant d’être effacée en plonge à son retour. Reste à savoir maintenant si les essais avec les différents fabricants de lignes de conditionnement seront validés et pour le moment tous les espoirs sont permis !

Et en prime quelques petits souvenirs – cliquer sur l’image !

Nelly Rioux