Accueil - CHR/Collectivités - 92 % des établissements CHR fermés en France

92 % des établissements CHR fermés en France

24 avril 2020
92 % des établissements CHR fermés en France
Closed outdoors cafe with overturned chairs on tables, Nobody

Selon la dernière enquête de l’UMIH, seuls 4 % des établissements du circuit CHR déclaraient début avril poursuivre une activité de vente à emporter depuis la mise en place du confinement.

L’organisation UMIH  (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie)* a lancé une seconde enquête auprès de ses adhérents entre le 30 mars et le 8 avril 2020. Près de 5 000 chefs d’entreprise dont 58 % de restaurateurs ont répondu à cette enquête dont l’objectif est de faire un état des lieux chiffré de la situation économique du secteur. Il en ressort que seuls 7,5 % des établissements du circuit CHR seraient restés ouverts depuis le début du confinement. Conformément à l’arrêté du 15 mars 2020, qui  permet aux restaurants de réaliser des activités de livraison et de vente à emporter, les professionnels restés ouverts déclaraient début avril à un peu plus de 4 % faire de la vente à emporter, et à 2.3 % de la vente en livraison. On constate en revanche sur les deux dernières semaines un développement progressif de l’activité en click & collect et dans une moindre mesure la restauration livrée. Des activités qui devraient d’aillleurs continuer à s’affirmer en attendant la réouverture des établissements au public.

Garantie de perte d’exploitation et dispositif d’activité partielle

Une deuxième partie de l’enquête portait sur les mesures gouvernementales d’accompagnement des entreprises, les chefs d’entreprises qui ont répondu à l’enquête indiquent que :

-60 % ont fait valoir la garantie perte d’exploitation auprès de leur assureur. 98 % des demandes de garantie perte d’exploitation auraient été refusées selon les sondés.
-75 % ont sollicité le dispositif d’activité partielle. Dans ce domaine, 30 % environ auraient reçu à date une réponse à leur demande d’activité partielle (dont 80 % ont été acceptées).
-80 % des chefs d’entreprise pensent faire appel au fonds de solidarité et 45 % d’entre eux vont demander un Prêt garanti par l’Etat auprès de leur banque.

(*) : Fédérant 72% des entreprises syndiquées indépendantes, l’UMIH est le premier syndicat patronal du secteur CHRD (cafés – hôtels – restaurants – discothèques). Il fédère notamment les syndicats du GNC (Groupement National des Chaînes Hôtelières), le SNRTC (Syndicat National de la Restauration Thématique et Commerciale), le SNRPO (Syndicat National de la Restauration Publique Organisée).

La rédaction