Accueil - CHR/Collectivités, Nouveautés produits - Chefcuisine : la Nespresso® de la cuisson sous vide

Chefcuisine : la Nespresso® de la cuisson sous vide

17 novembre 2015
Chefcuisine : la Nespresso® de la cuisson sous vide
Le concept ChefCuisine : une machine et des plats gastronomiques cuits sous-vide

Une startup suisse, Nutresia SA, s’est associée à Anne-Sophie Pic pour lancer une solution qui pourrait révolutionner la gastronomie à domicile.

Les particuliers peuvent commander sur le site internet www.chefcuisine.com des menus « raffinés » livrés à domicile qu’ils vont remettre en température grâce à un nouveau genre d’appareil, mi cuiseur vapeur, mi bain-marie, capable de déterminer le temps de chauffage nécessaire pour déguster chacun des ingrédients qui compose la recette. Buno Goussault du CREA, le grand expert de « la juste température », aurait travaillé sur le concept de l’appareil avec les fondateurs de la startup, des anciens du groupe Nestlé. Les recettes sont livrées dans une « enveloppe saveur « , comprenez une barquette sous-vide, mais qui a comme originalité d’être équipée d’une puce RFID. C’est elle qui va déterminer le temps de réchauffage nécessaire pour que le produit soit parfait. L’enveloppe saveur se glisse dans l’un des compartiments de l’appareil très design et le client n’a plus qu’à se laisser guider par l’écran de la machine. Il est même possible de sélectionner le niveau de cuisson souhaité de la viande (saignant, à point…). Après quelques minutes – une bonne vingtaine quand même – , la barquette est retirée puis ouverte pour venir composer la recette. Dans son compte, le client peut personnaliser son profil et indiquer ses allergies ou intolérance alimentaires. De nombreux accessoires complètent le concept (poches à douille, pince…) pour accompagner le client dans le dressage parfait de son assiette. Il existe actuellement une vingtaine de recettes disponibles réparties en trois gammes, avec des prix allant de 5 euros pour une soupe à 60 euros pour un menu complet pour 3 personnes. Les plats seraient réalisés par EPC (Espri Restauration) qui a scrupuleusement suivi les conseils avisés d’Anne-Sophie Pic.

Véritable blockbuster, Chefcuisine n’est même plus une startup puisqu’en quatre ans de développement, et avant même d’avoir vendu la moindre barquette ou la moindre machine, Chef Cuisine a déjà levé plus de 23 millions d’euros, compte 107 brevets et patentes pour sécuriser son concept et implique près de 200 personnes dans le projet même si l’effectif de la statrtup reste très restreint (environ 7 personnes).

Reste un écueil : convaincre les consommateurs de s’équiper de l’appareil de cuisson (vendu 199 € en offre de lancement au lieu de 249 €) et de commander ensuite régulièrement des plats sur le site web. Le modèle rappelle donc celui de Nespresso® … sauf qu’il ne sera pas accessible au plus grand nombre ! La cible est pourtant celle des 35-55 ans CSP+. Pour être rentable, Jonhattan Pennella, directeur Général de Nutresia SA, table sur un taux d’équipement de 3 à 4 ménages pour 1.000 d’ici trois ans et sur la consommation de deux repas par semaine. A suivre…

Pour en savoir plus : Lire l’article de notre confrère suisse Bilan et l’article des Echos
Nelly Rioux