Accueil - CHR/Collectivités - Cuisine durable : mythe ou réalité ?

Cuisine durable : mythe ou réalité ?

8 juin 2018
Cuisine durable : mythe ou réalité ?

Photo : Halton

À l’occasion du salon Sirha Green, la Rpf Cuisine Pro organise une table ronde pour répondre à cette question le 18 juin à 12H00.

Retrouvez-nous sur la Cuisine Green le lundi 18 juin de 12H00 à 12H45. Nelly Rioux y animera une table ronde sur le thème : Cuisine durable : mythe ou réalité ? Pour en débattre, elle accueillera Pierre Marcel, Vice-président du Syneg en charge de la Commission Environnement, Vincent Stellian, membre de la Commission Cuisine du Snefcca, Bruno Dettwiller, Président de Cinov Restoconcepteurs et Joséphine Copigneaux, Marketing Manager France chez Werner & Mertz Professional.

La cuisine Green imaginée par Cinov Restoconcepteurs

L’espace cuisine ou se déroulera cette rencontre mettra en scène les aménagements qui permettent à toutes les formes de restauration d’économiser de l’énergie tout en adoptant une Green attitude exemplaire ! Conçue en partenariat avec Cinov  Restoconcepteurs et en collaboration avec notre magazine, elle prendra place sur l’Agora et permettra de réaliser des démonstrations Live qui auront lieu en continu durant les 3 jours de salon. Des chefs du Bocuse d’Or, de la Coupe du Monde de la Pâtisserie et d’Omnivore viendront prodiguer des conseils pratiques et des tours de main autour de réalisation d’assiettes végétales, locales et durable sur cette cuisine green équipée des appareils et équipements les plus performants sur le plan énergétique.
« L’initiative de la Cuisine Green est une première. Aujourd’hui, le développement durable dans la conception des cuisines ne se résume pas à un catalogue des dernières innovations les plus onéreuses. L’enjeu est de tendre vers la réduction de l’impact sur l’environnement tout en maitrisant l’investissement et en recherchant un ROI rapide, notamment par la maîtrise des consommations énergétiques et la conception qualitative de l’environnement de travail » a commenté Bruno Dettwiller, président de Cinov Restoconcepteurs.
La cuisine devrait être équipée de plaques à induction pour de meilleurs rendements et pour limiter les besoins en extraction. Une hotte à récupération d’énergie sera d’ailleurs à l’honneur. La ventilation-extraction est le 2e poste le plus énergivore d’une cuisine après le matériel frigorifique. Un compteur devrait enregistrer en temps réel les consommations d’énergie générées lors des démonstrations Live. Le comptoir de distribution sera éclairé de Leds. A l’arrière, un back office vitré permettra aux visiteurs de visualiser la laverie et les équipements frigorifiques ainsi que tous les éléments techniques. Un focus montrera qu’il est possible de chauffer l’eau chaude sanitaire en récupérant la chaleur des chambres froides. Les armoires frigorifiques auront été choisies pour les fluides « verts » qu’elles utilisent et qui sont en conformité avec la nouvelle réglementation F-Gas. À la plonge, un lave-vaisselle à capot avec condenseur récupérateur de buées, dérochage automatique, fermeture de capot automatique à détection de casier et ouverture automatique en fin de cycle, montrera qu’il est non seulement possible de faire d’importantes économies d’énergie et de produits lessiviels mais également d’améliorer très sensiblement le travail du plongeur. C’est également là que seront pris en compte les biodéchets qui nécessitent désormais d’être triés et revalorisés.

Pierre Le Mercier