Accueil - CHR/Collectivités - Dagard repris par son concurrent portugais Purever

Dagard repris par son concurrent portugais Purever

24 avril 2018
Dagard repris par son concurrent portugais Purever

C’est un peu l’histoire d’une famille recomposée… Spécialisées dans les panneaux modulaires de chambres froides, les deux entreprises étaient sœurs jusqu’en 2001 avant leur cession par le fonds d’investissement Apax Partners.  Après plusieurs changements de propriétaires, Dagard revient dans le giron de Purever.

Un communiqué du 18 avril a officialisé ce rachat qui se murmurait depuis quelques mois. Fondé en 1951 et basé à Boussac dans la Creuse (23), Dagard, plus gros employeur privé du département, passe sous pavillon portugais. Thierry Suin, son dirigeant qui avait repris l’entreprise en 2014 à Windhurst industrie et au fonds FSI cède à son tour l’entreprise. Le repreneur Purever Group, a été fondé en 2001 dans le cadre de la séparation des activités ibériques et latino-américaines de Dagard. C’est Luis Borges, Pdg de Purever qui prend les rênes du nouvel ensemble aujourd’hui réunifié. Selon le magazine portugais Negocios, en février dernier, Luis Borges avait évoqué cette acquisition française sans en citer précisément le nom mais en confiant la somme qu’il débourserait, autour de 30 millions…

Dagard réalise aujourd’hui 80 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie globalement 400 salariés dans ses deux usines à Boussac et Montluçon, cette dernière étant spécialisée dans la conception de salles propres.

Pierre Le Mercier