Accueil - CHR/Collectivités, Réglementations/Formations - En 2016, le dispositif VALO RESTO PRO a récupéré 4 200 t de déchets

En 2016, le dispositif VALO RESTO PRO a récupéré 4 200 t de déchets

7 juillet 2017
En 2016, le dispositif VALO RESTO PRO a récupéré 4 200 t de déchets

Lors de sa réunion du 26 juin dernier à Paris, la Commission mixte VALO RESTO PRO (*) a dressé un bilan 2016 plutôt satisfaisant de la filière des déchets d’équipements de cuisines professionnelles.
En 2016, 4 200 tonnes d’équipements professionnels DEEE et DEA ont été collectées sur 32 000 t cumulés de mises sur marché. Des chiffres qui démontre que le principe du « guichet unique DEEE/DEA » appliqué à cette filière très spécifique engendre des simplifications incitatives pour les producteurs et les détenteurs de déchets, et in fine, un gain pour l’environnement indéniable.

Des bons chiffres

Côté chiffres, la Commission s’est plus particulièrement concentrée sur la filière DEA dont 2016 était la première année de fonctionnement :

  • Sur un tonnage annuel de mises sur le marché d’équipements d’ameublement neuf estimé à 10000 t, ECOLOGIC a contracté avec 23 producteurs représentant 4 000 t, atteignant ainsi l’objectif fixé par l’État.
  • Partie de zéro, la collecte de DEA de cuisine professionnelle s’établie à 195 t, soit un taux de retour de 5% par rapport aux mises sur le marché captées par ECOLOGIC.

Quant aux perspectives 2017, elles sont plutôt favorables puisqu’ ECOLOGIC vise 6 000 t de mises sur le marché et un taux de retour porté à 15%, soit 900 t de collectes.

Un dispositif validé

Pour la Commission, la stratégie du dispositif VALO RESTO PRO, telle que proposée à la filière et à l’État, est largement validée. En effet, la mise en place de ce dispositif permet de réaliser des économies d’échelle pour les producteurs et apporte un service optimisé aux détenteurs de déchets, en récupérant conjointement des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) et des Déchets d’Éléments d’Ameublements (DEA), intimement liés tant par leur lieu de collecte (chantiers de cuisine, point d’apports, réseau des récupérateurs) que par leur nature à forte composante métallique.
La communication et la sensibilisation ont eu un impact important sur cette réussite. Plusieurs actions ont été engagées en 2016 :

  • La réalisation d’un guide pratique de mise en œuvre de la Responsabilité Élargie des Producteur DEA & DEEE. Il apporte toutes les informations réglementaires nécessaires et expose la procédure à suivre pour permettre aux entreprises de se mettre en conformité avec leurs obligations
  • L’organisation des Trophées VALO RESTO PRO® dans le cadre du salon EquipHotel : ils ont récompensé FROID 77 pour ses actions de communication, SOCAMEL Technologies pour sa performance de collecte, et le réseau RESTAU’CO pour l’intégration du dispositif VALO RESTO PRO à sa démarche globale « Mon restau responsable » (Lire notre article)
  • Enfin, le FCSI France, avec qui le SYNEG travaille en partenariat, a élaboré une « clause DEEE/DEA » pour les cahiers des charges

L’intégralité du Rapport d’activité 2016 DEA Cuisines pro est téléchargeable sur : www.ecologic-france.com/ecologic/rapports-d-activite.html

(*) La Commission mixte est constituée d’ECOLOGIC, du SYNEG représentant les producteurs, et des organisations représentant les utilisateurs (GNI de l’hôtellerie et de la restauration, RESTAU’CO, SNRC, UDIHR), des installateurs (UNICPRO) et les bureaux d’études (CINOV Restauconcepteurs®, FCSI). Elle est chargée d’évaluer les résultats du dispositif VALO RESTO PRO®, et de travailler collectivement à son amélioration opérationnelle ainsi qu’à l’élaboration de son plan de communication.
Nelly Rioux