Accueil - CHR/Collectivités - EquipHotel : l’édition 2018 s’organise…

EquipHotel : l’édition 2018 s’organise…

1 février 2018
EquipHotel : l’édition 2018 s’organise…

Pour faire oublier les mauvais souvenirs de l’édition 2016 qui avait été calamiteuse pour les exposants en raison des travaux de rénovation du Parc des expositions de la Porte de Versailles, Equiphotel entend mettre les bouchées doubles pour faire de l’édition 2018 un succès.
« Notre priorité vise à répondre efficacement aux attentes de nos visiteurs mais aussi à celles de nos exposants en termes de business. Nous sommes en train de mettre en place une politique servicielle d’accompagnement avec le Parc pour que l’expérience de nos visiteurs et de nos exposants soit la meilleure possible »  a souligné Boris Provost, le nouveau Directeur du salon qui se tiendra cette année du 11 au 15 novembre prochain. L’offre va être clarifiée grâce à un réaménagement des Halls qui devrait rendre la visite plus accessible. L’entrée principale s’effectuera par le Hall 2 interconnecté avec le Hall 3 qui constitueront à eux deux le pôle Design. Le Hall 4 situé en face abritera le pôle Bien-être. Quant au Hall 7, il accueillera le pôle Services au rez-de-chaussée, le Pôle Restauration au 2ème étage et le Pôle Technologie au 3ème niveau.

Le pôle Restauration regroupera l’équipement de cuisine, la caféterie et le bar, les produits alimentaires avec Transgourmet qui s’agrandit encore avec 500 M2 supplémentaire, les boissons, les Arts de la Table, l’Hygiène et le nettoyage, la Blanchisserie, le Transport et l’Usage unique.

Rencontre avec Boris Provost, Directeur du salon EquipHotel

Le nouveau Pôle Design prend de l’ampleur alors que le secteur « Equipement de cuisine » au sein du pôle restauration diminue. Comment expliquez-vous ces différences ?

Le pôle restauration ne diminue pas en nombre de marques car à ce jour nous n’avons pas enregistré de baisse du nombre d’exposant sur le secteur de l’équipement de cuisine. En revanche, ce qui est certain c’est que les marques réduisent leurs surfaces et leur nombre de m2, une tendance générale sur tous les événements. Par ailleurs, le Pôle Design est effectivement conséquent parce qu’il répond à la fois aux attentes des visiteurs mais également à celles des exposants. De plus en plus de marques grand public développent des départements « Contracts » et nous enregistrons aussi une augmentation du nombre d’exposants étrangers.

N’est-il pas risqué de commencer le salon un jour férié ?

Equiphotel commence le dimanche depuis plusieurs années, il s’avère que celui de cette année est un jour férié. Nous démarrons juste après la fin des vacances scolaires pour permettre aux professionnels de monter à Paris à une période plus calme pour eux en terme de fréquentation de leur établissement.

Quelles seront les animations du Pôle Restauration ?

Le Studio des Chefs où se déroulent les Concours est une animation majeure sur ce pôle. Mais également le Resto des Chefs à nouveau mis en scène par Marc Hertrich et Nicolas Adnet. Il fait partie du Studio 18, notre laboratoire de l’expérience hôtelière de demain, qui s’étend sur les 3 niveaux du Hall 7. Nous travaillons en collaboration avec le SYNEG sur l’organisation d’une soirée avec leurs adhérents et leurs clients qui aurait lieu le mercredi 14 novembre au soir. Une nouveauté à découvrir : le Wine & Spirits Centre by Hobart et Eurocave où la sommellerie sera à l’honneur avec un espace inédit regroupant une nouvelle offre d’exposants. L’espace sera rythmé par une zone de restauration, des dégustations, des démonstrations, des masterclass…
Enfin, il y aura une animation à ne pas manquer mais qui sera, elle, sur le Hall 4, c’est l’ERGO COOK, un espace organisé en partenariat avec la CRAMIF. Il y a deux ans nous avions dévoilé avec eux l’ERGO ROOM. Cette année, la cuisine sera à l’honneur et on y dispensera tous les conseils nécessaires pour améliorer les conditions de travail en cuisine.
Et bien entendu, l’espace Transgourmet, le Village Rungis qui va s’exposer dans un format show cooking au sein duquel un chef mettra chaque jour en scène un produit différent et ses multiples façons de le cuisiner, et les stands des exposants complèteront ces rendez-vous avec des animations tous les jours.

Vous faites évoluer le Concours de l’innovation, INNOV18 en vous associant à un partenaire. Qu’est-ce qui va changer ?

Nous souhaitions donner plus de visibilité à ce concours et surtout nous cherchions à le dynamiser. Nous avons donc monté un partenariat avec l’Innovore qui conçoit des box phygitales (Ndlr : contraction de physique et digital, terme utilisé généralement pour parler des solutions de digitalisation des point de vente) et qui a monté une plateforme de veille de l’innovation produits et services pour les professionnels de la restauration. L’Innovore trie, teste et sélectionne déjà tout au long de l’année les dernières innovations du marché. Nous allons donc monter avec eux un jury d’experts. Les innovations, classées en 3 catégories, pourront être testées en Live sur un espace type « cuisine de démonstration » à l’entrée du Hall 7.2. Ce sera différent, vivant et convivial.

Quelle politique mettez-vous en place pour faire venir les acheteurs étrangers sur EquipHotel ?

Nous poursuivons notre stratégie à l’international avec toujours notre programme Top Buyers : ce sont 150 acheteurs dont 50% de distributeurs et 50 journalistes étrangers que nous invitons sur EquipHotel. En revanche, nous avons privilégié les pays européens frontaliers par rapport au grand Export dans notre plan de promotion internationale. Et nous n’oublions pas les visiteurs français pour qui nous avons prévu des packs clef en main, avec billets de transport, hôtel et entrée au salon pour faciliter leur venue à Paris.

 

Nelly Rioux