Accueil - CHR/Collectivités, Réglementations/Formations - F-Gas et fluides alternatifs : le Snefcca favorable à une certification d’entreprise, mais adaptée

F-Gas et fluides alternatifs : le Snefcca favorable à une certification d’entreprise, mais adaptée

14 juin 2021
F-Gas et fluides alternatifs : le Snefcca favorable à une certification d’entreprise, mais adaptée

L’extension du dispositif de qualification des entreprises et du personnel aux fluides alternatifs est étudiée dans la future F-Gas. Nécessaire, la sécurisation de l’usage de ces fluides doit aussi, selon le Snefcca, s’accompagner d’un dispositif adapté aux entreprises qu’il représente.

Amené à se développer encore, l’emploi des fluides à faible PRP n’est pas sans risque. Pour sécuriser leur utilisation dans le cadre de la révision de la F-Gas, il est envisagé d’instaurer des certifications, similaires aux attestations de capacité et d’aptitude qui existent pour les fluides HFC. Pour le Snefcca, « si cette solution a l’avantage de reprendre un modèle connu des entreprises, il n’en demeure pas moins coûteux, contraignant et complexe à gérer pour les PME. Le Snefcca souhaite proposer un dispositif plus adapté aux entreprises de la profession qui leur permette de respecter les exigences de sécurité requises.»

En partenariat avec Qualiclimafroid, la commission Règlementation Sécurité Environnement du syndicat annonce réaliser un référentiel de certification portant sur la manipulation des principaux fluides alternatifs (HFO purs ou Blend, CO2 et Hydrocarbures). Pour ces créateurs, ces exigences constituent un socle minimal mais accessible basé sur les formations et les techniques courantes utilisées dans la profession. Cette démarche doit permettre aux entreprises de la filière de valoriser leur investissement dans cette transition énergétique.

Le Snefcca précise que ce référentiel reprendra en partie le dispositif éprouvé de l’attestation de capacité existant pour les HFC basé sur les compétences, l’outillage spécifique, les procédures et protocoles d’intervention au sein des entreprises, etc. Selon le communiqué : « La pertinence et la crédibilité de ces critères font consensus auprès de tous les acteurs de la filière pour garantir la sécurité des installateurs – mainteneurs et des clients concernés. Accessible à toutes les entreprises quelle que soit leur taille, cette qualification permettra de valoriser les entreprises qui ont déjà fourni des efforts en termes d’investissements, de formation et d’organisation. »

Pierre Le Mercier