Accueil - CHR/Collectivités - Le Gasel se renforce autour de 4 thématiques

Le Gasel se renforce autour de 4 thématiques

8 juillet 2019
Le Gasel se renforce autour de 4 thématiques

Réunis en AG à Biarritz, les associés ont élu Christophe Chapotier à la présidence du directoire et travaillé sur 4 des leviers à leur disposition pour accroître la compétitivité du groupement au plan national.

Fort du slogan « Les énergies associées » adopté en 2018, le Gasel s’inscrit cette année encore dans une « excellente dynamique », souligne Christophe Chapotier. Le nouveau président du directoire, qui succède à Nicolas Bourgois dont le mandat se terminait, arrive à la tête d’un groupement de 104 associés qui pèse quelque 108 millions d’euros, au-delà de l’objectif fixé pour cette date. Cette performance partagée par tous les associés réunis en convention à Biarritz en mai dernier, ne les laisse pas pour autant se reposer sur leurs lauriers. Dans un contexte toujours très concurrentiel et de concentration des acteurs où l’union est plus que jamais nécessaire pour se positionner face à toutes les entités présentes sur le marché, le Gasel a débattu sur 4 grandes thématiques.

« Engagement et Motivation »

La première vise à inciter tous les associés à s’impliquer dans le groupement qui a toujours tiré sa force de leur implication. Pour cela, divers dispositifs sont mis en place pour un « nouveau pacte d’engagement » afin que chacun puisse devenir un membre actif à part entière. Et Christophe Chapotier de rappeler : « le Gasel est notre outil commun qui nous appartient collectivement et en cela nous avons tous une responsabilité individuelle à assumer.»

« Transmission d’entreprises »

Afin de préserver le modèle de groupement d’entrepreneurs indépendants, un comité « Transmission d’entreprises » voit également le jour. Il a pour mission d’accompagner les associés en situation de cession et d’aider les repreneurs en interne grâce à des outils d’analyses et des moyens financiers adaptés.

« Formation et recrutement »

La formation et le recrutement, deux problématiques partagés par les associés, sont aussi des axes clés pour le Gasel. D’où l’établissement d’un partenariat avec un acteur national pour faciliter la mise en relation et la qualification de candidats aux postes requis par les entreprises, quelle que soit leur localisation sur le territoire. Cela peut passer par de la formation complémentaire pour des techniciens sans formation initiale dans le froid.

« Grands comptes nationaux » 

Le quatrième et dernier volet concerne les grands comptes nationaux dans le cadre d’une refonte de l’organisation interne et la création de nouveaux outils. Ils visent à favoriser au maximum la relation terrain tout en accompagnant ces grands comptes dans leur diversification. Cela passe, entre autres, par un process de facturation plus fluide entre l’entreprise associée et l’entité locale du grand compte.

L’heure est aussi à l’accélération de la digitalisation au sein du groupement. À titre d’exemples, elle s’accompagne du développement des outils de mobilité chez les associés ou encore le déploiement du nouveau site Web avec l’activation du portail de commandes.

Interrogé sur son nouveau mandat, Christophe Chapotier souhaite inscrire son action dans la lignée de ces prédécesseurs. L’important pour lui est de savoir écouter et favoriser le dialogue dans un groupement où la démocratie est très vivace et est l’un de ses marqueurs les plus forts. Selon le président du directoire, cette caractéristique a le grand mérite de ne pas scléroser les énergies des membres qui animent le groupement et permet à tous les chefs d’entreprise d’accéder à ses différentes instances. À l’exemple d’Éric Prévots (Sociétés UCF et Prieur) qui vient d’être élu directeur général, poste qu’il partage avec Séverine Hoingne dirigeante de la société Polyfroid.

Pierre Le Mercier