Accueil - CHR/Collectivités, Fournisseurs - Le nouveau LiberoPro d’Electrolux (Pro) décortiqué par Cook2Cook

Le nouveau LiberoPro d’Electrolux (Pro) décortiqué par Cook2Cook

7 juillet 2021
Le nouveau LiberoPro d’Electrolux (Pro) décortiqué par Cook2Cook

Electrolux vient d’annoncer le lancement du LiberoPro, une nouvelle version de son concept de cuisine mobile plug&play lancée il y a plus de 10 ans. Pour mieux comprendre l’intérêt de ce nouveau produit, nous avons demandé à Mohamed El Bakkouri, fondateur de Cook2Cook et distributeur du Libero de nous décortiquer les « éléments de langage » reçus dans le Communiqué de Presse…

Quelles sont les différences offertes par le nouveau LiberoPro par rapport aux anciens modèles ?

Cette nouvelle gamme a été complétement redesignée. Exit les formes arrondies, l’élément reprend des formes anguleuses très carrées, plus modernes, et s’habille, si on le souhaite, avec des revêtements très originaux obtenus grâce à la technique de sublimation (N.D.L.R : une technique d’impression qui utilise des encres sensibles à la chaleur. Ces encres se transforment en gaz sous l’effet de la chaleur), qui apportent une touche d’élégance au meuble et permettent de l’implanter dans tous les décors. Mais de série, il est tout inox Aisi 304. Les dimensions ont été revues avec deux modèles, l’un permettant d’avoir deux modules de cuisson (2M) avec une longueur d’environ 1,2 m, l’autre trois (3M) avec 1,6 m environ. Le soubassement est équipé en option de 1 ou 2 tiroirs réfrigérés dans un format standard GN 1/1, ce qui n’était pas le cas avant. Côté modules de cuisson, ils sont tous conçus en 400 X 600 et il est possible de choisir parmi une plaque à induction, une plancha à induction ou un wok à induction. La plaque à induction est disponible dans deux versions, mono ou double zone, cette dernière bénéficiant d’une technologie baptisée « bridge » qui permet de l’utiliser en Full zone et d’y poser une très grosse marmite par exemple. La plancha à induction est nouvelle, Electrolux n’en avait pas jusqu’ici. Elle offre également une full zone avec une montée en température extrêmement rapide et est disponible dans deux dimensions (400 ou 800). Quant au wok à induction, il existe dans deux puissances (3,5 ou 5 kW).

Façade façon marbre

Electrolux met en avant le fait que le LiberoPro permet de travailler 8 h en continu. Ce n’était pas le cas avant ?

Je pense que c’est davantage pour gommer l’image de « dinette » que nous donnait certains concurrents jusqu’ici. Le LiberoPro est puissant et peut être utilisé tout au long de la journée.

Plaque à induction double zone avec « bridge » pour se transformer en Full zone et accueillir une grosse marmite par exemple

Il semblerait que ce nouveau LiberoPro soit très intelligent…

Oui car il est pourvu de capteurs qui vont détecter la présence du chef et déclencher automatiquement les Leds qui éclairent le comptoir et le plan de travail. Ensuite, il n’y a plus de boutons manuels, toutes les commandes sont tactiles et intelligentes. Dès que le chef va poser une casserole, le module de cuisson se met en route et il suffit juste d’ajuster la température souhaitée. En parallèle, on retrouve le système d’aspiration des fumées sur tout le pourtour de la zone de travail. La hotte est désormais pourvue d’une régulation automatique qui va ajuster l’extraction d’air en fonction de la quantité de vapeur et de fumées générées par la mise en œuvre des recettes. Et ce qui est également nouveau c’est le recours à des filtres à graisse en inox associés à des filtres au charbon actif qui sont démontable et nettoyables sans outils. C’est un gros progrès car avant il fallait retirer les panneaux en façade pour accéder à la hotte et changer ou nettoyer correctement les filtres à charbon. Maintenant, c’est très facile de le faire par le dessus de la hotte.

Quels autres éléments équipent le LiberoPro ?

De chaque côté de la zone de production, il y a des petits bacs gastro (2X2) pour mettre les condiments par exemple et deux réceptacles à ustensiles. En option, il est possible de rajouter une tablette latérale et un support pour essuie-tout.

Selon vous le LiberoPro a-t-il des défauts ?

Étant beaucoup plus grand et imposant, il est aussi beaucoup plus lourd mais reste néanmoins pourvu de roulettes et on peut donc toujours le déplacer relativement facilement. Les deux parois latérales de la façade ne sont plus en inox 18/6 mais en inox Aisi 304 et j’avais des clients qui appréciaient le fait qu’ils pouvaient utiliser le magnétisme de l’inox 18/6 pour personnaliser le meuble et accrocher des menus par exemple qui tenaient tout seuls en façade.

A quels marchés s’adresse le LiberoPro ?

A toutes les formes de restauration qui souhaitent avoir une cuisine flexible et faire du show-cooking. C’est un bel élément qui mérite d’être mis en scène et qui permet au chef d’exprimer ses talents devant ses clients. Les hôtels, les espaces de loisirs qui disposent de terrasses sont toujours séduits par ce concept.

Le fabricant indique que cet élément peut s’intégrer dans un food-truck. N’est-ce pas un peu dommage ?

Ce n’est pas la destination 1ère du LiberoPro mais les food-truck qui souhaitent avoir une extension en plein air peuvent trouver le concept intéressant. Ce sont davantage les modules de cuisson qui peuvent être amenés à équiper un food-truck.

Quelle fourchette de prix faut-il retenir si l’on souhaite investir dans cette solution ?

C’est un produit Premium et il faut compter un prix de départ autour de 16 000 € avec des tiroirs réfrigérés et on peut aller à plus de 20 000 € pour un modèle tout option. Mais n’oublions pas qu’à ce prix-là on dispose d’une cuisine complète et autonome, Plug & Play, avec de la réfrigération et de l’extraction…

Nelly Rioux