Accueil - CHR/Collectivités - Des nouvelles rôtissoire qui collectent les graisses et se nettoient toutes seules

Des nouvelles rôtissoire qui collectent les graisses et se nettoient toutes seules

2 mai 2019
Des nouvelles rôtissoire qui collectent les graisses et se nettoient toutes seules

En février dernier Alto-Shaam a lancé aux Etats-Unis des nouveaux fours rôtissoire dotés d’un système de collecte automatique des graisses, d’un cycle de nettoyage automatique et de commandes programmables sur écran tactile.

Conçus pour être sûrs et faciles à utiliser, et pour permettre aux traiteurs et aux restaurants d’économiser du temps et de se simplifier la vie, ces fours sont dotés de nouvelles fonctionnalités particulièrement intéressantes. Esthétiques, ils sont adaptés à une utilisation devant les clients tandis que plusieurs innovations techniques leur permettent de réduire leur consommation d’énergie de 20 % lors de la cuisson. Enfin, l’eau nécessaire au nettoyage des fours a diminué de plus d’un tiers. « Le nettoyage des rôtissoires est généralement un processus long et difficile, et la graisse peut constituer un danger », explique Robert Simmelink, cuisinier exécutif chez Alto-Shaam. « Avec cette solution, la sécurité n’est pas compromise, et les opérateurs n’ont plus à se soucier des éclaboussures de graisse chaude sur leurs mains ou leurs bras. Le nettoyage s’effectue automatiquement, ce qui permet de gagner du temps et de l’argent, et de redéployer le personnel sur des activités à valeur ajoutée ».

Une collecte automatique des graisses

Le système de collecte des graisses s’active automatiquement lors de la cuisson. Le système pompe les graisses dans des récipients de collecte séparés pour une manipulation et une mise au rebut sans danger. Cette fonctionnalité est disponible en série sur le modèle de four rôtissoire avec nettoyage automatique. En éliminant la nécessité de soulever et de transporter des récipients de collecte de graisse, les opérateurs peuvent limiter leurs efforts et améliorer la sécurité. Avec une capacité de cuisson de 21 poulets d’1,5 kg chacun, la rôtissoire avec nettoyage automatique offre plus de flexibilité et cuit plus rapidement chaque fournée, tout en consommant 20 % d’électricité en moins. La convection associée à la chaleur rayonnante garantit une cuisson et un rôtissage uniformes. Une porte à double vitrage sur mesure maintient la chaleur à l’intérieur du four et reste froide au toucher à l’extérieur, pour une sécurité des opérateurs encore accrue.

Cycle de nettoyage automatique

Le système de nettoyage automatique utilise des jets d’eau (en attente de brevet) qui traversent les graisses les plus tenaces tout en minimisant la consommation d’eau. Le système de nettoyage respectueux de l’environnement utilise 35 % moins d’eau que les modèles concurrents et ne comporte pas de pièces mobiles, ce qui augmente la fiabilité et réduit les coûts de maintenance. Les produits de nettoyage sont disponibles sous forme de tablettes ou par injection automatique de savon liquide.

Commandes programmables sur écran tactile

Les traiteurs et les restaurants peuvent mettre en place un environnement de cuisson idéal pour une finition optimale. Les rôtissoires Alto-Shaam sont programmables, ce qui permet aux opérateurs de créer leurs propres recettes, avec quatre étapes de cuisson et sept niveaux de rôtissage pour un croustillant idéal. Conçue pour être utilisée devant les clients, la rôtissoire est à la fois esthétique et compacte, afin de réduire l’encombrement au sol. La couleur extérieure peut être personnalisée ou rester en acier inoxydable. Les options de porte comprennent un verre plat ou bombé, avec intérieur éclairé créant un effet théâtral. Les opérateurs peuvent charger et décharger les produits selon les besoins, grâce aux configurations à chargement avant ou avant-arrière disponibles. Ils peuvent également placer la rôtissoire sur un plan de travail ou un support, ou encore la configurer avec d’autres équipements, comme une armoire de maintien ou une deuxième rôtissoire. « Nous travaillons avec nos clients pour déterminer la solution la mieux adaptée à leurs besoins, en fonction du concept de l’établissement, de ses menus et éventuellement du type d’emballage », souligne Robert Simmelink. « En adaptant nos systèmes aux besoins de nos client, nous sommes en mesure de dépasser leurs attentes ».

La rédaction