Accueil - CHR/Collectivités - Observatoire PROMOCUISINES/SYNEG® : +4% au 1er trimestre 2021 mais des usines sous tension…

Observatoire PROMOCUISINES/SYNEG® : +4% au 1er trimestre 2021 mais des usines sous tension…

22 juin 2021
Observatoire PROMOCUISINES/SYNEG® : +4% au 1er trimestre 2021 mais des usines sous tension…

Le président du Syneg l’a récemment évoqué, la reprise est là mais des tensions surgissent en raison des pénuries de matières premières – et la hausse de leurs prix – qui se répercutent sur les disponibilités d’équipements. Les chiffres de l’Observatoire PROMOCUISINES/SYNEG® confirment néanmoins le redémarrage de l’activité.

Selon l’Observatoire PROMOCUISINES/SYNEG®, les ventes globales (France + Export) d’équipements de cuisines professionnels ont progressé de +4% au cours du premier trimestre 2021 par rapport à la période de référence de 2020, caractérisée par le premier confinement intervenu le 17 mars. Les ventes à périmètre comparable demeurent toutefois inférieures de -5% à leur niveau du premier trimestre 2019. Les exportations sont encore en net retrait. Les perspectives 2021 s’améliorent de jour en jour : avril et mai ont enregistré des niveaux d’activité records qui permettent aux industriels d’espérer clore l’année à un niveau proche de celui de 2019.

Une forte préoccupation demeure toutefois : les difficultés d’approvisionnement persistantes en matières premières et composants engendrent hausse des prix, report de livraisons et, dans certains cas extrêmes, risque de suspension de production. 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Dans le détail, certaines familles d’équipements évoluent nettement au-dessus de la moyenne trimestrielle : c’est le cas de la laverie, du self, de la réfrigération et de la distribution différée (chariots chauffants, remise en température, matériels isothermes…). A l’inverse, d’autre familles reculent : bar/caféterie (secteur particulièrement exposé aux fermetures administratives et aux exportations), manutention (chariots, bacs gastronormes…), et préparation mécanique (batteurs-mélangeurs, coupe-légumes, mixeurs…). Cuisson, préparation statique (tables, armoires, rayonnages…) et ventilation se situent plus ou moins autour de la moyenne trimestrielle.

Les livraisons sur le marché intérieur sont soutenues (+5%). A contrario, les exportations sont encore globalement à la peine (-4%), mais avec une nette différence entre le grand export (en particulier Asie, Amérique du nord et Moyen-Orient) qui progresse et la zone UE qui demeure nettement en retrait.

En tendance précoce, le 2ème trimestre s’annonce très soutenu comparativement à un trimestre de référence 2020 « catastrophique ».

 

FOCUS : forte reprise de la BLANCHISSERIE

Blanchisserie CHATEAU DE LA MESSARDIERE – ST TROPEZ – Realisation ACB

Les ventes d’équipements professionnels de blanchisserie* progressent de +23% au premier trimestre 2021. Cette catégorie d’équipements a bénéficié de la conjonction de plusieurs phénomènes favorables : période de référence négative ; rattrapage de facturations ; activité soutenue du secteur médico-social ; rééquipement de l’hôtellerie. On peut aussi émettre l’hypothèse que les fabrications européennes ont bénéficié de l’augmentation des coûts et des délais de transport du grand import.

* lave-linges, séchoirs, sécheuses-repasseuses ; hors pièces détachées, services et produits industriels. 

 

La rédaction