Accueil - CHR/Collectivités - Ouvertures parisiennes et projets 2018…

Ouvertures parisiennes et projets 2018…

8 janvier 2018
Ouvertures parisiennes et projets 2018…

Découvrez les dernières ouvertures parisiennes et celles à venir tout au long de l’année 2018 ! Notre revue de presse n’est bien entendue pas exhaustive !

Janvier 2018 :

Les Grandes Bouches deviennent Les Résidents (Paris XVII), un restaurant dédié à de jeunes chefs désireux de révéler, parfaire et faire connaître leur univers culinaire avant de réaliser leur rêve, celui d’ouvrir leur restaurant. Après une pré-ouverture en octobre au rythme de la cuisine des ex-Grandes Bouches et d’un bref pop-up avec Chloé Charles, qui fût la seconde de Bertrand Grébaut, Caroline et Gauthier Moncel lancent définitivement Les Résidents à partir du mardi 9 janvier. Ce restaurant, conçu comme une table ouverte aux jeunes talents, accueillera pour quelques mois, son premier chef résident : Mathieu Moity. Basque virevoltant, c’est de sa rencontre avec la famille Bras qu’il extrait l’essentiel de l’univers végétal. Sa soif de découverte le conduit à des passages chez des cuisiniers visionnaires comme Martin Berasategui en Espagne, Andoni Luis Aduriz à Mugaritz, Inaki Aizpitarte au Chateaubriand à Paris, René Redzepi au Noma à Copenhague ou encore à L’Artemise à Uzès, acceptant parfois de prendre un simple poste de stagiaire. A découvrir absolument !

Mamma F (Paris XIIIème) : le groupe Big Mamma ouvre sa 7ème adresse dans la station F. Le restaurant, gigantesque (3000 m2), est capable d’accueillir « 1,000 personnes avec 4 cuisines, un bar, une terrasse extérieure, des wagons de trains d’origine » prévient le communiqué. Ouvert 24h/24, 7 jours sur 7, il devrait devenir le restaurant le plus grand d’Europe !

Février 2018 :

Après avoir cartonné au Parisian Omnivore District, premier Food Court made in France installé dans la cour du BHV MARAIS L’Homme, Homer Lobster débarque rue Rambuteau à Paris ! Dès le mois de février, il sera possible de se régaler de ces incroyables Lobster rolls dans un des quartiers les plus vivants de Paris. Homer Lobster, c’est l’authentique Lobster roll delicatessen comme on le trouve en Nouvelle Angleterre. Ce sandwich au homard a séduit Moïse Sfez qui a voulu le partager avec les français dès son retour dans l’hexagone, en misant avant tout sur la qualité : homard bleu et frais, et une généreuse brioche artisanale élaborée spécialement pour Homer Lobster. Le Lobster Rolls s’accompagne de chips à la truffe, ou au wasaki, ou bien d’une salade d’algues, le tout arrosé d’une limonade maison ou d’une bière made in USA. Pour les becs sucrés, on ne fait qu’une bouchée du cookie au kinder, ou on se la joue à l’américaine jusqu’au bout en optant pour le le cultissime sandwich peanut butter et sa confiture.

Mars 2018 :

Vous connaissez peut-être L’ÎLE, le restaurant de référence à Issy-les-Moulineaux, mêlant le fer au verre, caché au cœur de la végétation verdoyante de l’Ile Saint-Germain en bord de Seine. Véritable parenthèse hors-du-temps faisant oublier la frénésie de la capitale, l’établissement connaît actuellement un changement d’envergure qui le verra renaître au mois de mars prochain, sous les traits d’une maison de famille type Farm House, sous l’œil expert de la célèbre architecte d’intérieur, Laura Gonzalez. On s’y régalera de belles pièces de viandes, ou encore de légumes cuits à la braise, dans un esprit « rustic-chic » comme on aime. A découvrir aussi : la carte de cocktails « natures » réalisés directement à partir de légumes du potager !

Début Avril :

Réouverture de LA COUPOLE ! La brasserie parisienne mythique se refait une jeunesse pour une réouverture en grande pompe prévue pour début avril ! Au programme, la création d’une terrasse ouverte de 50m, le long de l’iconique façade, un bar à fruits de mer à l’intérieur de la brasserie, une nouvelle offre de cocktails et spiritueux, ainsi qu’une rénovation du dancing dans l’ADN des années folles. On a hâte !

Mai 2018 :

ZEBRA, qui succède à ZEBRA Square, plus court, plus jeune, plus percutant, devrait donner un second souffle à cette institution parisienne. Brasserie d’auteur par excellence avec écailler, produits de qualité, semainier, le concept sera légèrement bousculé par un souffle nouveau et créateur initié par Alexandre Giesbert et Julien Ross. Ouverte à tous les moments de la journée, ZEBRA permettra de se régaler d’un super petit déjeuner, se rafraichir d’une bière de micro-brasserie au soleil, déguster une douzaine d’huitres d’exception au comptoir ou terminer la soirée avec un délicieux cocktail au bar préparé par le renommé mixologiste Nico de Soto qui signe la carte de cocktails.

Et de 2 pour Maison PLISSON : 3 ans après le succès et l’engouement hors du commun de sa première adresse, Maison Plisson prévoit l’ouverture de sa seconde boutique au 35, place du Marché Saint-Honoré en mai 2018. Ce nouvel espace, 2,5 fois plus grand que la boutique Boulevard Beaumarchais ne change rien de ce qui fait son succès : immense marché frais, épicerie, cave et restaurants. Delphine Plisson a imaginé 4 nouveaux espaces qui s’inscrivent dans la lignée des partis pris de bons sens et de plaisir :

– « Le resto Parigot » pour un vrai bon resto de cuisine familiale et généreuse
– « Le Salon des Goûters » consacré aux douceurs maison
– « Plisson à la maison » avec une offre de plats cuisinés, salades, quiches, desserts faits maison en libre-service
– « Gratounette » : un espace entièrement dédié aux ustensiles de cuisine nécessaires à la réalisation de bons petits plats.

Et encore…

Au printemps 2018 :

Réouverture de la Brasserie du Lutétia boulevard Raspail (Paris VIème). Après quatre années de fermeture, la réouverture de l’hôtel sera également l’événement du printemps parisien. L’établissement de la Rive Gauche fera la part belle à la gastronomie « avec l’arrivée de Gérald Passedat qui signera la carte et le concept de cette brasserie ». Cette dernière devrait retrouver sa forme originelle de 1910 – sur 2 étages – et proposer une grande terrasse. A noter : deux sessions de recrutement des équipes auront lieu le 9 et le 16 février, à l’Ecole Hôtelière de Paris – CFA Médéric (XVIIe).

A la fin de l’année :

Cheval Blanc à La Samaritaine devrait ouvrir au public. Le « plus bel hôtel urbain » comme le souligne Jean-Jacques Guiony, son président, prendra place dans l’immeuble dessiné par Henri Sauvage dans les années 1920. Ce joyau de l’Art déco est rénové et réhabilité par Edouard François et Peter Marino, deux architectes de renom. Avec 72 chambres, des vues absolument imprenables sur la capitale, une offre de restauration exceptionnelle et un jardin-terrasse au-dessus de la célèbre verrière du bâtiment, Cheval Blanc Samaritaine devrait proposer une expérience hôtelière d’exception.

Tout au long de l’année :

le déploiement du « nouvel HIPPO » dans les 158 établissements de la chaîne sur le modèle de celui de l’avenue de Wagram. Olivier Bertrand et ses équipes ont imaginé un véritable Steak-House à la française, en innovant avec un nouveau mode de cuisson à la braise. L’identité visuelle (logo, charte graphique) a été sont déjà prévues en 2018 dont deux au premier semestre.

L’investissement de FrenchFood Capital dans Thierry Marx La Boulangerie financera le développement rapide d’un réseau de 20 boutiques principalement à Paris et petite couronne. Cinq ouvertures sont déjà prévues en 2018 dont deux au premier semestre. Depuis plus d’un an, la première boulangerie de la rue Laborde connaît un réel succès.

 

Nelly Rioux