Accueil - CHR/Collectivités - Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°102)

Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°102)

10 janvier 2022
Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°102)

Des infos à picorer pour ne pas nourrir idiot … N°102

Bonne année 2022 ! Soyez en pleine forme et toujours curieux !!!

Au Kenya, la population a entamé une campagne de boycott à l’égard de KFC en découvrant que les pommes de terre utilisées pour faire les frites n’étaient pas locales !

Restopilot, filiale de Bleu Vert Concept, et expert opérationnel en matière de création et de gestion de restaurant, vient d’ouvrir un bureau au Maroc. Aux commandes de cette nouvelle entité : Mohamed Fikri, consultant associé.

On vous a déjà présenté Banquet (voir notre post) et on a pu découvrir plus récemment le spectacle onirique qui clôture l’expo. Franchement, on n’a pas été déçu par cette expérience immersive et multisensorielle, façon ultraviolet de Paul Pairet, mais sans les assiettes 😁. Le menu virtuel a été mis au point par le binôme Thierry Marx/Raphaël Haumont. Allez en 2022 on se cultive et on ouvre un peu son esprit… sur autre chose que la crise sanitaire !

La Navsa (Fédération Nationale de Vente et Services automatiques) est inquiète car avec la 5ème vague épidémique, les professionnels de la pause-café s’enfonceraient dans la crise. « Si l’événementiel, les Discothèques, les Traiteurs sont bien identifiés par le Gouvernement en tant que secteurs impactés par la mise en œuvre des mesures et bénéficient donc de l’aide de l’Etat, d’autres, comme la Distribution automatique, reste ignorés par les pouvoirs publics en dépit de leurs alertes répétées » déplore-t-elle. 70% des 620 000 machines que compte le parc de machines à café sont installés en entreprise qui ont à nouveau recours massivement au télétravail induisant de l’inactivité pour les gestionnaires d’appareils. En outre, bon nombre d’entreprises clientes condamnent tout bonnement les machines et ferment les salles et lieux de pause pour éviter les rassemblements autour de la machine à café…

Newrest renforce sa position dans les Dark Kitchen après l’ouverture d’un restaurant virtuel à Toulouse début décembre 2020. Foudie (sa marque DK), leader sur le marché des restaurants virtuels en Occitanie, annonce l’ouverture d’une nouvelle Dark Kitchen dans la région, cette fois-ci à Montpellier. 10 concepts de restauration sont ainsi déployés pour répondre aux demandes des consommateurs.

La startup française Not So Dark participe à la nouvelle campagne Veganuary qui sensibilise les consommateurs au bien-être animal et les encourage à découvrir un nouveau mode de consommation 100% végétal pendant le mois de janvier.

Dans un livre de 352 pages, The next supper, le journaliste Corey Mintz, ex-cuisinier devenu critique culinaire puis journaliste spécialiste de la restauration, s’intéresse aux applis de la restauration et à la manière dont elles ont transformé tout un secteur. Selon lui, restaurateurs, livreurs, et les applications elles-mêmes sont perdantes dans l’économie de la livraison de repas à domicile. Une analyse intéressante sur la nouvelle virtualisation des restaurants, un marché qu’il qualifie de prédateur : « Le modèle des applis de livraison est d’aller chercher les clients d’un business existant – les restaurants – en coupant certaines étapes du service. Mais le coût de livraison est en grande partie payé par les restaurants eux-mêmes. La plupart des applications de livraison prélèvent 30 % de commission sur chaque commande à des restaurateurs dont la marge se trouve entre 4 et 12 %. Cela a détruit leur profitabilité. Toutes ces raisons me font dire que cela a tout d’une arnaque » écrit-il. (Source : l’ADN)

La Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon sera inaugurée le 6 mai prochain. Le maire, François Rebsamen, a profité de cette annonce pour souligner que le lieu allait « tirer expérience de celle de Lyon« , fermée peu après son ouverture. « À Dijon, ce sera un lieu à vivre de 6,5 hectares, avec une cave à vin unique au monde disposant de plus de 3.000 références, l’école de cuisine Ferrandi, l’école des vins, des restaurants, des cinémas…« , a-t-il listé. Édifié sur le site d’un hôpital dont les premiers bâtiments datent de 1204, l’ensemble dijonnais a nécessité 250 millions d’euros. Il table sur un million de visiteurs par an, « une option assez élevée« , reconnaît le maire qui reste néanmoins confiant. Rappelons que les projets de Tours et de Paris-Rungis n’ont toujours pas vu le jour…

L’année commence sous les meilleurs auspices pour RCI Group qui vient de terminer l’aménagement du restaurant d’entreprise Michelin sur le site des Carmes à Clermont-Ferrand.

Le site du FCSI Europe fait peau neuve ! Il était temps !

En 2022, Winterhalter renouvelle ses offres de location de machines à laver la vaisselle : LOA ((location avec option d’achat) et LLD (Location Longue Durée).

Restau’co participe à l’opération 10 000 communes en Bio-Local dans les cantines scolaires, proposée par le Lobby des Consciences. Cette action vise à mobiliser 20 000 citoyens porte-paroles pour aller à la rencontre des élus locaux : créer le débat sur la restauration scolaire et les convaincre de s’engager sur des actions concrètes.

L’épiphanie est déjà passée mais si jamais vous avez un peu de retard nous vous suggérons l’initiative décalée de la célèbre fromagère Marie-Anne Cantin, installée dans le 7e arrondissement de Paris.  Elle a imaginé un camembert de Normandie garni d’une fève et vendu avec une couronne pour 5,90 €… Plutôt rigolo non ?

Nelly Rioux