Accueil - CHR/Collectivités - Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°92)

Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°92)

9 juillet 2021
Pêle-Mêle, faut qu’on vous dise… (N°92)

Des infos à picorer pour ne pas nourrir idiot… N°92

Le 30 juin dernier, dans le cadre de l’Assemblée Générale de Restau’Co, Éric Lepêcheur a remis l’insigne de l’Ordre National du Mérite à Marie-Cécile Rollin, Directrice générale du réseau des collectivités autogérées. L’occasion de revenir sur l’évolution de l’association depuis 20 ans et sur le travail accompli par Marie-Cécile avec ses équipes qu’elle a d’ailleurs chaleureusement remercié. Félicitations Marie-Cécile !

Le premier syndicat des « entreprises de livraison deux-roues de Paris » vient d’être créé pour défendre les travailleurs indépendants des plateformes et les doter d’un « pouvoir d’action ». Affilié à la CGT, il a pour vocation de « faire appliquer le droit » a déclaré à l’AFP Mandjou Karaboue, élu secrétaire général de ce nouveau syndicat et lui-même livreur.

Et en parallèle, à New York, l’organisation « Los Deliveristas Unidos » s’est montée en quelques mois. Elle rassemble des livreurs travaillant pour des applications comme Grubhub, Doordash, Seamless, Uber Eats, Instacart, PostMates, Caviar etc…. Elle compte déjà plus de 1.000 membres confirmés, et 13.000 abonnés à sa page Facebook.

Vladimir Poutine a donné son feu vert à un amendement de la loi sur la réglementation des boissons alcoolisées qui va octroyer aux seuls producteurs russes le droit d’afficher l’appellation Champagne. Une loi qui fait fi de la protection de l’appellation française Champagne AOC et qui signifie que lorsqu’il sera importé en Russie le nectar français devra afficher la dénomination Vin à bulles. Un véritable scandale pour les producteurs français qui exportent environ 13% de leur production en Russie.

Les 3 et 4 juillet dernier, dans le cadre de la Grande Exposition du Fabriqué En France inaugurée par le Président Macron au Palais de l’Élysée, Friax Industrie a présenté le climatiseur de cave monobloc MPCJ qui a pris place dans les salons du palais présidentiel…

Le « parlement » de l’alimentation (CNA) vient de publier un avis (N°89) intitulé Retour d’expérience de la crise Covid-10. Cet avis est issu des réflexions d’un groupe de concertation dont les travaux ont débuté en novembre 2020 avec des auditions d’experts et des ateliers de retours d’expérience par groupes d’acteurs. Le rapport est à télécharger ICI.

Dans un article du Journal du Dimanche, Sébastien Loctin, fondateur de Biofuture, qui regroupe plusieurs entreprises écologiques, propose de créer un label « chimique » sur les produits non bio, plutôt que de mettre en valeur les bonnes pratiques, qui « devraient être la norme ». Une nouvelle prise de parole qui tombe à pic car la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC) ne parvient pas à convaincre la filière bio qui a dans le collimateur la certification « haute valeur environnementale – HVE » qui va pouvoir prétendre aux mêmes aides directes pour un niveau d’exigence moindre.

L’association Bon pour le Climat organise un colloque le 4 octobre prochain sur le thème : « Mesurer l’impact carbone de notre alimentation », en présentiel à l’Hôtel de l’Industrie (Paris) ou sur zoom.

La plateforme activiste Eatic, qui livre des repas 100% végétariens, véganes et éthiques, préparés par des restaurants engagés, a finalisé une levée de fonds de 700 000 €… Parmi les investisseurs, Bertrand Jelensperger, l’un des fondateurs de The Fork (ex La Fourchette) et membre du conseil d’administration de Doctolib… Un fin limier quoi !

C’est au tour d’Europain d’endosser une veste Sirha. Sa nouvelle appellation en 2022 sera donc Sirha Europain. Le salon de la boulangerie et de la restauration boulangère entre ainsi dans la galaxie Sirha Food…

De plus en plus d’entreprises de notre secteur obtiennent la certification Qualiopi pour les formations qu’elles dispensent. Dernièrement Meiko et Microlide l’ont fait savoir. Rappelons que Qualiopi est une certification nationale qui garantit aux clients que les formations dispensées sont conformes au Référentiel National Qualité et elles sont ainsi prises en charge par les organismes financiers (Financement par un OPCO, par l’état, par les régions, par la Caisse de dépôts et consignations etc.).

Un article du Monde nous apprend que l’apprentissage connaît un véritable engouement à l’Université et dans les Grandes Écoles. Les chiffres de la Dares sont édifiants : le nombre de contrats signés en 2020 a bondi de 42 % en un an, pour atteindre 525 000. Cet essor serait principalement porté à la hausse par les alternants qui préparent une licence ou un master…

À la suite des révélations de la préfecture des Bouches-du-Rhône à propos d’une suspicion de francisation de fruits et légumes frais, Interfel (l’Interprofession des fruits et légumes frais), a indiqué qu’elle se portait partie civile aux côtés d’autres organisations dans le cadre de l’ouverture d’une procédure judiciaire.

C’est tout pour aujourd’hui car nous partons en vacances ! Alors rendez-vous fin août pour de nouvelles aventures ! ⛵️ 😎

Nelly Rioux