Accueil - CHR/Collectivités - Pêle-Mêle : faut qu’on vous dise… (Spécial Covid-19 N°4)

Pêle-Mêle : faut qu’on vous dise… (Spécial Covid-19 N°4)

24 avril 2020
Pêle-Mêle : faut qu’on vous dise… (Spécial Covid-19 N°4)

Des infos à picorer pour ne pas nourrir idiot… N°65

SOS chef d’entreprise en détresse : le Ministère de l’Economie et des Finances, en s’appuyant sur l’action de l’association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë), annonce la mise en place d’un numéro Vert pour apporter une première écoute et un soutien psychologique aux chefs d’entreprise qui ne parviennent plus à faire face à la situation économique provoquée par la crise sanitaire. Si c’est votre cas, vous pouvez appeler le 0 805 65 505 0

AGORES, partenaire de l‘ANDEV, a transmis un document particulièrement intéressant à ses adhérents qui peut aussi vous être très utile si vous n’en avez pas encore pris connaissance. Il s’agit d’un tableau récapitulatif/retroplanning permettant de commencer à réfléchir à la reprise des écoles le 11 mai. C’est une base de travail réalisée par le vice-président de l’ANDEV que chacun peut modifier en fonction de ses contraintes locales. A télécharger ICI.

A partir du 11 mai, le conseil scientifique Covid-19 préconise que les enfants mangent dans la salle de classe à leur table… Lire la note du Conseil scientifique sur « Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 ».

Dans le JDD du 26 avril, Olivier Bertrand, président du Groupe Bertrand, réclame une baisse exceptionnelle et temporaire de la TVA à 5,5% pour accompagner la reprise qui sera « longue et douloureuse »…

Si vous avez raté la prise de parole de Jean-Luc Carré, Président du Snefcca sur BFM Business, c’est par ICI mais seulement pendant quelques jours. Il aborde les problématiques rencontrés par le secteur du froid, des équipements de cuisines et du conditionnement de l’air…

En télé-travail depuis le 16/03, l’équipe d’Alma Consulting s’estime plutôt épargnée avec quelques jolis dossiers signés « malgré tout » comme la construction d’un nouveau restaurant au Lycée Pierre Vives à Carrières sur Seine (avec Ada architectes), la programmation de la Cuisine intercommunale de Vertou (avec Acoba AMO) et l’Assistance technique à Maître d’Ouvrage pour la future Cité Administrative de Toulouse (avec A2MO).

Décidemment Alain Ducasse multiplie les indélicatesses. Après avoir publié une Tribune dans le Figaro sous l’égide du Collège Culinaire de France qui a mécontenté de nombreux restaurateurs – vous avez forcément entendu parler des demandes d’ouverture dérogatoire – , le Chef veut montrer qu’il fréquente les puissants et balance dans Nice Matin du 25/04, que les restaurants français pourraient rouvrir entre le 2 et le 20 juin si l’épidémie faiblit… Pourtant, Bruno Lemaire qui assistait à la même réunion que le grand chef – avec Emmanuel Macron– annonçait de son côté que la date de réouverture des CHR ne serait pas donnée avant fin mai…

N’oubliez pas ! le Covid est un nouveau risque pour vos collaborateurs, à ce titre vous devez mettre à jour votre Document Unique (DUERP) !

A lire : une intéressante analyse sur la « Zoom fatigue » ou pourquoi les discussions en visioconférence sont si épuisantes ?

Nous terminerons par les images choc de la campagne lancée par le collectif #restoensemble qui regroupe 17 000 chefs d’entreprises des métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Il a décidé de faire entendre sa voix pour alerter sur la fermeture programmée d’environ 30% des CHR. Les actions du collectif sont à partager par tous.

Nelly Rioux