Accueil - CHR/Collectivités - Resto France Experts à Marseille, l’association qui a le vent en poupe !

Resto France Experts à Marseille, l’association qui a le vent en poupe !

3 avril 2022
Resto France Experts à Marseille, l’association qui a le vent en poupe !
Les 24H00 de RFE dans la Cité Phocéenne ont débuté par un cocktail déjeunatoire au Cercle des Nageurs de Marseille

Le mistral qui soufflait sur Marseille le 31 mars et le 1er avril derniers n’a pas réussi à glacer les ambitions de Resto France Experts qui tenait ses traditionnelles 24H00 dans la cité phocéenne.

Rendez-vous avait été donné à plus de 80 participants pour 24H00 de networking et de rencontres entre bureaux d’études- consultants du monde de l’ingénierie hôtelière et de restauration et leurs partenaires-fournisseurs. Pour se mettre « dans le bain », cette assemblée d’experts s’est retrouvée au Cercle des nageurs de Marseille avec un après-midi chargé entre Assemblée Générale, interventions professionnelles et présentations des actions à venir.

Un bilan positif pour une association en plein essor

   

C’est par l’Assemblée Générale annuelle que la rencontre a débuté avec le rapport moral du président Marc Grandmougin et du trésorier Gilles Castel. Un bilan voté à l’unanimité suivi de la présentation de 9 nouveaux adhérents : Frédéric Rubio, BET Grandes Cuisines à Mauguio (34), Bénédicte Bouvrot, dirigeante de Bouvrot Formation et spécialiste en nutriécologie, Giovanni Brument, GCB-Etudes, la société Illico (avec la présence de Mayeul Roclore et Jonathan Bermond), spécialiste de la cuisine professionnelle en conteneur, Jean-Christophe Féron du BE ID-Cook, Didier Funes et Jean Marc Thuilliers pour représenter la société Link INOX, spécialiste du mobilier inox et des selfs, l’ergonome Jean-Luc Reinero du cabinet Rainbow Ergonomie, Guillaume Klun pour Resto Pilot intégré à la célèbre agence d’architecture et d’ingénierie en restauration Bleu Vert Concepts, Olivier Deloison représentant la société Unox France, fabricant de fours, Arnaud Chairay et Olivier Tabusse pour Yvelinox, fabricant de mobilier inox sur-mesure. En complément de ces nouveaux portraits, Marc Grandmougin a annoncé que le chef Guillaume Gomez – qui désormais incarne la gastronomie française à l’international par le biais du Ministère des Affaires Étrangères après avoir longtemps régné sur les cuisines de l’Elysée -apportait son soutien « moral » à l’association qui « fédère et fait rayonner la France » même si ses fonctions actuelles l’empêchent d’en faire partie.
Ce sont donc désormais 129 membres qui ont rejoint l’association créée en 2019 par l’actuel président avec quelques membres fondateurs.

Actions à venir, sols en cuisine, ergonomie et DEEE

Parmi les actions à venir, il y aura tout d’abord la tenue de nouvelles 24H00 en Suisse, les 29 et 30 septembre prochains, probablement à Lausanne. Puis, rendez-vous est donné sur le salon EquipHotel, du 6 au 10 novembre prochain, où RFE aura un stand à l’entrée du Pavillon 4 mais surtout 38m2 supplémentaires pour présenter un restaurant imaginaire. Un groupe de travail piloté par Fooddesign et plus particulièrement par Sylvie Amar, membre de l’association, est actuellement en train de finaliser la scénographie qui y prendra place.

Bruno Fornetran de la société Etandex a fait une présentation magistrale sur les réglementations concernant l’étanchéité des sols en cuisine (P4S notamment😁)

La réunion s’est poursuivie avec trois interventions. Celle de Bruno Fornetran, Etandex, avait pour objectif de présenter les très nombreuses réglementations liées à l’étanchéité des sols de cuisine et les différentes solutions à la disposition des BET (traditionnelle en carrelage scellé, en carrelage collé, sol composite directement circulable et les solutions pour l’acoustique des sols P4S).
Puis c’est Jean-Luc Reinero, du cabinet Rainbow Ergonomie qui est venu expliquer comment un ergonome pouvait apporter son expertise dans un projet. « Transformer une situation, ce n’est pas appliquer des connaissances à priori, mais les confronter à la spécificité de la situation. La compréhension de l’écart entre la tâche prescrite et l’activité réelle de travail est le fondement de l’ergonomie » a-t-il dit.

Jean-Luc Reinero, du cabinet Rainbow Ergonomie a expliqué comment un ergonome pouvait apporter son expertise dans un projet

Enfin, Pierre Marcel et Gilles Castel sont venus rappeler ce qu’étaient les DEE et comment vérifier qu’une entreprise productrice de ces déchets était en conformité. Ils ont invité les participants à avoir recours au site www.syderep.ademe.fr  et à demander au producteur la preuve de l’adhésion à un éco-organisme (attestation d’adhésion) ou l’agrément de son système individuel. Il est nécessaire d’obtenir l’IDU, identifiant unique spécifique à chaque REP qui prouve son enregistrement officiel en tant que metteur en marché. Ils ont également rappelé qu’AMO et MOE se doivent de sensibiliser les MOA au titre de leur devoir de conseil sur leurs obligations réglementaires en matière de DEEE pour les matériels en fin de vie. Deux solutions s’offrent à eux : recycler via un éco organisme et/ou remettre en état pour une réutilisation des matériels (comme VESTO qui remet en état et reconditionne certains matériels). Le coût de la revalorisation (et de collecte) est pris en charge par les éco organismes (comme Ecologic-Ecosystem). Et l’ensemble de la démarche doit être tracée.

Pierre Marcel et Gilles Castel ont à nouveau rappelé les obligations des BET en matière de DEEE et on également évoqué le matériel reconditionné…

Le lendemain de cette longue journée de travail, les 24H00 de RFE ont laissé un peu de place à la détente avec une visite de l’Exposition Le Grand Mezzé au MUCEM qui a emmené les participants du champ à l’assiette et des savoir-faire culinaires traditionnels de Méditerranée aux chaînes de restaurants mondialisés. La journée s’est terminée avec un déjeuner typiquement marseillais au Bar de La Marine, cher à Marcel Pagnol.

Une ovation pour Ingo Muller !

Sébastien Gros D’Aillon, nouveau secrétaire de l’association en remplacement de Sylvaine Bouquerel, félicite Ingo Muller pour sa belle carrière au sein de Meiko France.

Dans la soirée, à l’issue du dîner qui se déroulait au Cercle des Nageurs de Marseille, les membres de RFE ont réservé une ovation à Ingo Muller, Directeur Général de Meiko, qui quittait ses fonctions le 31 mars au soir pour une retraite bien méritée.
« Merci Ingo pour ces mois à tes côtés, pour ton accueil et la classe avec laquelle tu m’as accepté à bord et pour entamer le nouveau cycle de ta petite start-up d’il y a presque 29 ans. Cela s’est construit avec et grâce aux équipes que tu as su mobiliser autour de toi, à la confiance des clients qui se sont rendus à l’évidence de tes solutions » a dit Alexander Lohnherr, président de Meiko France.

.

Nelly Rioux