Accueil - CHR/Collectivités - Un comité directeur bourguignon pour le FCSI France… Lala lala lalalalère* !

Un comité directeur bourguignon pour le FCSI France… Lala lala lalalalère* !

9 juin 2018
Un comité directeur bourguignon pour le FCSI France… Lala lala lalalalère* !

* Pour les non initiés, le ban bourguignon est un rituel où l’on entonne cet air. Il s’effectue à la fin d’un spectacle, d’un banquet, d’une fête… sorte d’applaudissement bien typique de la région. 

C’est dans un cadre exceptionnel, les hospices de Beaune, que vient de s’achever le dernier Comité Directeur ouvert du FCSI France. Plus d’une cinquantaine de participants avaient répondu présent à l’invitation de Marc Grandmougin (AC2R), président de l’association française qui regroupe les bureaux d’études techniques spécialisés dans la cuisine pro.
Ces rendez-vous « ouverts » sont toujours des moments d’échanges conviviaux entre concepteurs de cuisine et fabricants de matériels avec un après-midi complet consacré au compte-rendu de l’avancée des différents travaux de l’association.

Des nouveaux adhérents

C’est avec un soupçon de fierté que Marc Grandmougin a annoncé que l’association comptait désormais plus de 100 adhérents (105), soit une croissance de presque 20% depuis sa prise de fonction il y a un peu plus d’un an. A Beaune, de nouveaux bureaux d’études sont venus enrichir les rangs tels Creacept (Aurélien de Wolf), Diatta  Consulting (Joseph Diatta), ECC Consultants (Pierre Gaujard) ou encore Gamma Conception (Gaël Tarit). Mais ce sont également des nouveaux fabricants et partenaires qui ont fait leur entrée : Dynamic, Hatco, Emerson, Rescaset Concept, VMI, Tyco… ainsi que le cabinet de conseil financier FCF (Olivier Chebrou de Lespinats).
Le président a fait savoir que l’association était toujours à la recherche d’expertises complémentaires en matière de nutrition, de digital et de culinaire (Chef).

De multiples participations

Au cours des derniers mois, Marc Grandmougin a rencontré les principaux acteurs de la filière Cuisine pro. Notamment le SNEFCCA avec qui le FCSI espère pouvoir avancer sur des dossiers tels que le BIM ou le compte prorata (frais commun d’un chantier souvent injustement répartis entre tous les corps d’état). Le FCSI France va également participer à différents événements au cours des prochains mois. Il participera à l’Assemblée Générale du SYNEG et fera parti du jury de la 2ème édition des Trophées Valo Resto Pro organisés par le Syneg et Ecologic (Lire aussi : Participez à la 2e édition des Trophées Valo Resto Pro). L’association française sera également représentée au Congrès européen du FCSI qui se tiendra au mois d’octobre à Rotterdam et dont nous aurons l’occasion de reparler.

Les projets

Deux dossiers sont toujours prioritaires : l’avenir du métier de consultant spécialisé en cuisine professionnelle et un projet humanitaire qui pourrait voir le jour en Afrique et qui amènerait une plus forte notoriété au FCSI France.
Une notoriété qui devrait être au plus haut en 2019 avec la célébration des 20 ans de l’association et un nouveau site web spécifique à la France qui lui permettra d’avoir un intranet pour améliorer la communication interne.

Le Comité Directeur Ouvert s’est achevé par des moments conviviaux d’échanges et de gastronomie bourguignonne sans oublier des visites culturelles (Hospices de Beaune, Moutarderie Fallot, Caves Patriarche) commentées par l’intarissable Marie-Thérèse Garcin, célèbre et remarquable guide-conférencière, qui a su captiver son auditoire avec d’innombrables anecdotes parfois très piquantes !

        

 

Nelly Rioux