Accueil - CHR/Collectivités - Sébastien Revel prend la direction d’Iseco St Phal

Sébastien Revel prend la direction d’Iseco St Phal

6 octobre 2017
Sébastien Revel prend la direction d’Iseco St Phal

La société Iseco, prononcée en liquidation judiciaire le 1er juin dernier – puis requalifié en redressement judiciaire du fait de l’existence de repreneurs potentiels, a été sauvée à la barre du Tribunal de Commerce de Troyes le 14 juillet dernier par la holding Ortecal, groupe spécialisé dans les solutions logistiques de distribution de repas destinés aux établissements d’hébergement : hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, prisons…

Sébastien Revel prend la direction générale de la nouvelle entité Iseco St Phal


C’est Sébastien Revel, depuis plus de 18 ans chez Electro-Calorique, nommé directeur Général de la nouvelle entité Iseco St Phal, qui a eu la lourde tâche de gérer cette délicate succession. Le dossier, présenté le 11 juillet dernier, a convaincu les juges : une reprise partielle des actifs avec plus d’une vingtaine d’emplois préservés, la sauvegarde de l’unité de production de St Phal qui était à l’arrêt complet depuis plus de 4 mois et un projet assurant la pérennité du site. Les filiales commerciales en France, en Allemagne, au Benelux et à l’international ont été liquidées. « Nous étions très motivés car notre groupe cherchait déjà depuis plusieurs mois de nouvelles capacités de production  d’une part, et surtout un dimensionnement d’entreprise permettant de grossir et être en capacité de mieux accompagner les clients qui eux-mêmes ont tendance à fortement se regrouper (GHT et groupements de cliniques) et ont besoin d’interlocuteurs capables de répondre à leurs nouvelles attentes. La production de St Phal a redémarré le 21 août dernier et est désormais opérationnelle. « Il a fallu travailler vite et être efficace car la situation était catastrophique. Les stocks étaient gagés, les machines à l’arrêt » commente Sébastien Revel, « mais nous nous avons d’ores et déjà un carnet de commande de plus de 200 chariots à livrer auprès de clients dans toute l’Europe ».

Une nouvelle organisation à affiner dans les mois à venir

Désormais Iseco St-Phal est rattachée à la holding Ortecal au même titre qu’Electro-Calorique, Electro-Alu et Usin’auv rachetée l’année dernière. « Chaque entité est indépendante ce qui permet une saine effervescence » indique Sébastien Revel qui préfère ce terme à celui de concurrence même si la technique de remise en température par thermocontact est aussi l’une des spécialités d’Electro-Calorique. A l’occasion de l’annonce de cette reprise, Jérôme Brossat, Pdg d’Electro-Calorique, a indiqué : « Nous connaissons depuis longtemps les particularités et la pertinence des produits Iseco. C’est la raison pour laquelle le nom de cette nouvelle structure souligne notre volonté de conserver la marque et les produits, mais aussi de maintenir l’implantation et le savoir-faire sur le site historique d’Iseco à St Phal ». De plus, le site de production de St Phal correspond à ce que recherchait le groupe : une unité moyenne, plus facile à gérer, plus flexible et avec de nombreuses compétences humaines. A noter que parmi les hommes qui poursuivent l’aventure, on retrouve les techniciens et le BET. Iseco St Phal apportera notamment son expertise dans les chariots multi portions destinés aux maisons de retraite, un marché que n’occupait pas encore pleinement Electro Calorique, plutôt positionné à 70% sur les CHU en France. Quant à l’export, « il redémarre car les réseaux d’Electro-Calorique et d’Iseco n’étaient pas les mêmes. Il va donc y avoir une complémentarité intéressante à mettre en place » confie Sébastien Revel qui s’attèle aussi à la réorganisation commerciale du marché français.

Nul doute que l’acquisition d’Iseco au sein du groupe Ortecal s’annonce comme une nouvelle opportunité pour répondre à l’ensemble des besoins d’un marché en perpétuelle évolution dans le respect des valeurs véhiculées par ces deux maisons historiques sur ce marché.

Nelly Rioux