Accueil - CHR/Collectivités, Fournisseurs - Coup d’accélérateur sur la centralisation des données en restauration

Coup d’accélérateur sur la centralisation des données en restauration

15 septembre 2020
Coup d’accélérateur sur la centralisation des données en restauration

Alors que la digitalisation sera au cœur des débats des prochaines « 24H » de l’association Resto France Expert (RFE) qui se dérouleront à Venise le 1er octobre, Rational et Microlide vont officialiser un partenariat pour centraliser les données des équipements de cuisine professionnelle.

Pour les opérateurs de la restauration, la digitalisation des appareils de cuisine est souvent un casse-tête chronophage en raison de la multiplicité des systèmes embarqués sur les machines, la plupart du temps incompatibles les uns avec les autres. Cette situation complexifie le travail des gestionnaires et la lecture des données.
Cette problématique sera débattue lors de la prochaine réunion RFE qui se tiendra à Venise et qui devrait réunir une soixantaine de participants. Pour mémoire, RFE rassemble des experts de la restauration, consultants et fabricants, et travaille sur des sujets transverses avec pour objectif d’améliorer la gestion des systèmes de restauration.

Rational/Microlide : une démarche de progrès

Nous l’avions déjà évoqué. En intégrant à son système iMINILide la connectivité directe des appareils de cuisson ou de refroidissement, le spécialiste français de la traçabilité des températures en restauration, Microlide, a ouvert la porte à la centralisation des données, y compris pour les petites unités de restauration. De son côté, en créant en 2017 l’entité indépendante Connected Cooking basée en France à Wittenheim (68), totalement dédiée à la connectivité des fabrications Rational avec aujourd’hui une vingtaine de personnes, le fabricant allemand prenait une longueur d’avance et mettait son savoir-faire digital au service des marchés de la restauration.
C’est donc tout naturellement que les deux entités viennent d’officialiser leur partenariat en vue de connecter l’un sa technologie, l’autre ses appareils et offrir ainsi aux restaurants, commerciaux et collectifs, des données centralisées.
Les fours iCombi ou les iVario Rational se connectent maintenant directement sur les enregistreurs iMINILide en utilisant simplement le réseau informatique de l’établissement pour transférer les données et faire communiquer les machines. Plus besoin d’installation complexes et coûteuses puisque les données sont disponibles directement dans un cloud, celui de Microlide et/ou celui de Rational. Une simplification et une rationalisation attendues de longue date par le terrain, opérateurs de restauration mais également installateurs/mainteneurs.

Bientôt d’autres appareils…

Olivier Deloison, Directeur des ventes techniques chez Rational et Pierre Robert, Directeur général de Microlide, sont à l’origine de ce partenariat. L’un comme l’autre prône depuis l’origine l’ouverture de la consultation et de l’exploitation des données. « C’est long à mettre en place comme toute (r)évolution » détaille Olivier Deloison, « mais c’est inévitable car il faut bien comprendre que dans moins de 10 ans toutes les cuisines seront connectées ». Un point de vue partagé par Pierre Robert : « La crise sanitaire a encore accéléré la digitalisation et aujourd’hui même les petites unités de restauration souhaitent avoir un accès facile et centralisé aux relevés de températures, aux déroulés des process etc. ». Durant la pandémie, Pierre Robert a pu constater que même les commerces de proximité investissaient dans sa solution : « les commerces de bouche s’y sont mis car la crise a montré qu’on pouvait perdre de la marchandise faute de données. La sécurité sanitaire s’est aussi renforcée. Ceux qui ne traçaient pas leurs productions se sont mis à le faire y compris dans les boulangeries… ». « Il n’y a pas un appel d’offre qui sorte sans qu’il soit question de connectivité » analyse de son côté Olivier Deloison, « la donnée automatisée permet d’éviter les erreurs et fait gagner un temps précieux aux opérateurs. Notre démarche est vraiment tournée vers le client ».
A présent, les deux partenaires ont choisi de partir en campagne pour convaincre d’autres acteurs de rejoindre ce mouvement dans un esprit de progrès et pour un marché qui n’a jamais autant eu besoin de se réinventer. Le froid, la ventilation, les petits matériels de préparation, le lavage et même certains systèmes de GTC (Gestion Technique centralisée) pourraient bientôt rejoindre cette aventure. Sans oublier un futur développement d’ici la fin de l’année sur iMINILide pour se connecter aux solutions digitales qui gèrent les bonnes pratiques d’hygiène en cuisine…

Nelly Rioux