Accueil - CHR/Collectivités - Le salon Restau’Co comme apporteur de solutions

Le salon Restau’Co comme apporteur de solutions

25 février 2019
Le salon Restau’Co comme apporteur de solutions

Le salon de la restauration collective en gestion directe organisé par Restau’Co se tiendra le 17 avril Porte de Versailles à Paris. L’occasion de poser trois questions à Céline Emelin, responsable Communication et Événementiel du réseau.

Comment sera développé concrètement le thème de cette année : « l’exception française » ?

Cette exception repose sur l’organisation des repas dits à la française qui fait référence à un ensemble de savoir-faire, de traditions, de pratiques, de techniques, de compétences qui permettent aux convives de vivre des repas conviviaux préparés avec de bons produits (*). De fait, la restauration collective en gestion directe est reconnue pour s’appuyer sur trois piliers : la santé pour tous, le partage et l’éducation. Au travers de différentes animations (cf. ci-dessous), le salon témoignera du professionnalisme dans ces domaines des 3 grands secteurs de restauration qu’il représente à savoir l’enseignement, la santé/le social et le travail.

Les principales nouveautés de cette édition ?

La loi Egalim qui vise une alimentation saine, durable et accessible à tous dans le respect de l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire n’est pas sans conséquence sur la restauration en général et la collective en particulier. Dans cette mouvance qui induit de nombreux questionnements autour de certaines pratiques nous souhaitons aborder notamment les thématiques du gaspillage, de l’approvisionnement et de la formation et des métiers. Face à ces problématiques, Restau’Co se positionne plus que jamais comme un « salon Solutions » avec des parcours visiteurs spécifiques aux trois secteurs d’activité. Chaque visiteur pourra enrichir sa visite en assistant à des démonstrations culinaires et des conférences synthétiques (Flash’Conf) puis, pour la première fois cette année, approfondir ensuite les sujets dans des ateliers « Cafés Débats » en petit groupe. Autre nouveauté, l’espace Start-up, va réunir des entreprises développant des solutions en phase avec les thématiques fortes du salon.

S’il n’y avait qu’une seule et unique bonne raison de venir au salon en 2019 ?

Ce serait pour son PEPS ! Parce que ce salon reflète le dynamisme de la restauration collective en gestion directe mais aussi parce qu’il est synonyme de Partage, d’Expertise, de Professionnalisme et est vecteur de Solutions…. 

Propos recueillis par Pierre Le Mercier

(*) Pour mémoire, le repas gastronomique des Français a été inscrit par l’Unesco au patrimoine immatériel de l’humanité en 2010

Pierre Le Mercier