Accueil - CHR/Collectivités - À 50 ans, le Gasel baigne dans l’esprit banjar…

À 50 ans, le Gasel baigne dans l’esprit banjar…

11 juin 2018
À 50 ans, le Gasel baigne dans l’esprit banjar…

C’est sur l’île de Bali que le Gasel a fêté son 50e anniversaire. Son directoire accueille Séverine Hoingne en tant que directrice générale.

Banjar sur l’île de Bali est un hameau traditionnel constituant l’unité de base de la société traditionnelle balinaise. Reconnue par la loi indonésienne, cette structure qui détient l’autorité, règle et gère les affaires de la communauté dans l’intérêt de tous et dans une grande solidarité… Face à cette analogie évidente avec le fonctionnement du Gasel, on ne s’étonnera pas que le groupement ait choisi Bali pour fêter ses 50 ans !  C’est dans ce cadre exceptionnel que l’ensemble des installateurs se sont réunis pour tenir notamment leur assemblée générale au cours de laquelle ils ont renouvelé les membres du directoire. Après avoir salué l’action de Jean-Marc Lagarde (Société Sepco) dont le mandat de directeur général arrivait à sa fin, ils ont élu Séverine Hoingne comme nouvelle directrice générale. La présidente de la société Polyfroid aura à ses côtés Christophe Chapotier (Le Froid Forézien), également directeur général et Nicolas Bourgois (Thelia), président du groupement.

Le poids plus que le nombre…

Dans un esprit de cohésion renforcé, ce rassemblement sous des horizons lointains aura aussi été l’occasion de tracer les objectifs du groupement pour les prochaines années. L’objectif premier pour celui-ci n’est pas de grandir en nombre d’associés mais de développer la puissance commerciale de chacun d’eux. Et ceci, en leur permettant principalement de conquérir de nouveaux marchés, en répondant par exemple à des lots où ils ne sont pas encore présents… Ce qui fera l’objet de futurs référencements Produits. Pour l’heure, le Gasel finalise son référencement triennal 2019 – 2021. Il sera confirmé courant juillet aux fournisseurs retenus qui sont conviés à le présenter lors du Gasel Expo à Nantes les 5 et 6 décembre.  Quelque 150 fournisseurs y sont attendus. Nicolas Bourgois devrait y confirmer l’engagement qui avait été fait d’atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires à fin 2018. Mieux, ce chiffre devrait même être dépassé. Cette dynamique séduit de nouveaux installateurs qui demandent à rejoindre le groupement. La société Ekimag située à La Réunion dirigée par Paul Vincent en devient ainsi le 107e associé. Cinq à six autres devraient être annoncés d’ici la fin de cette année. Les liens entre les participants, qui se sont encore renforcés lors de cette convention à Bali, devraient permettre de leur réserver le meilleur accueil.

Pierre Le Mercier