Accueil - CHR/Collectivités, Fournisseurs - Cuisines connectées : l’iMINILide Connect s’invite dans les petites cuisines

Cuisines connectées : l’iMINILide Connect s’invite dans les petites cuisines

9 mars 2020
Cuisines connectées : l’iMINILide Connect s’invite dans les petites cuisines

Microlide, spécialiste français et leader de la traçabilité des températures en restauration, intègre désormais à son système iMINILide, la connectivité directe des machines de cuisson (fours, sauteuses etc.) ou de refroidissement (chambres froides, cellules…).

Depuis l’origine, Microlide a toujours proposé aux professionnels de la restauration des systèmes de traçabilités « ouverts » qui ont fait le succès de ses outils. A son boîtier enregistreur iMINILide qui fonctionnait jusqu’ici en filaire ou en ondes radio HF s’ajoute iMINILide Connect pour offrir une déclinaison évoluée de ces deux versions tout en intégrant les protocoles de communication des matériels qui sont aujourd’hui dits « connectés »*, c’est-à-dire les machines qui intègrent une liaison directe au réseau informatique d’un établissement (pourvus d’une sortie RJ45 (HACCP), d’une carte Ethernet et avec un protocole de communication identifié par Microlide).
Jusqu’ici réservé aux grosses unités de production (cuisines centrales), cette avancée permet aux petites cuisines collectives et commerciales d’enregistrer les données de leurs cuissons et refroidissements de façon très simple. Elles peuvent par exemple réaliser sans peine des cuissons de nuit ou des cuissons sous-vide, basse température, en totale conformité avec les demandes des services sanitaires puisque pour ces derniers l’enregistrement des cuissons et des refroidissements apportent la preuve de conformité du process.
Toutes les données sont enregistrées en local ou dans le Cloud www.iminilide.com ce qui permet d’une part d’être prévenu par mail d’un dysfonctionnement, et d’autre part de suivre à distance tout le déroulement des process pour s’assurer qu’il est conforme (cuisson de nuit).

La solution en détail

En plus d’enregistrer les températures depuis des sondes reliées directement ou indirectement à l’appareil, l’iMINILide Connect est capable de récupérer les mesures des machines de cuisine connectées au réseau informatique Ethernet RJ45.
L’i-MINILide Connect permet donc aux utilisateurs d’enregistrer directement sur le boîtier des cycles de cuissons et refroidissement associées à un nom de produit, et ainsi d’archiver facilement et rapidement une traçabilité en production, récupérable sur PC via le logiciel i-MINILog fourni avec le boîtier.
Et pour aller encore plus loin, le i-MINILide Connect peut être connecté à un compteur énergétique permettant d’enregistrer en temps réel la consommation électrique, l’eau, le gaz etc. d’une ou plusieurs machines.
Ici encore, l’appareil est ouvert avec 64 voies de mesures mais existe en aussi en 2, 4, 8, 16 et 32 voies physiques à déterminer en fonction des besoins de chaque établissement. Le prix de l’iMINILide Connect reste très abordable et son positionnement tarifaire le met à la portée de toutes les cuisines !
Enfin, parmi les développements promis par Microlide, la possibilité bientôt de connecter l’iMINILide Connect aux solutions digitales permettant de contrôler les bonnes pratiques d’hygiène en cuisine (PMS connecté par exemple). A suivre !

*Microlide travaille actuellement avec les fabricants suivants :  ACFRI, CAPIC, MKN et RATIONAL qui disposent de machines directement connectables avec des protocoles validés ou quasiment validés, mais aussi, CHARVET, CONVOTHERM et FRIGINOX qui disposent également de machines pouvant être connectées à l’aide un convertisseur et d’autres marques qui font évoluer leurs machines en ce sens.
L’entreprise communiquera dans les prochaines semaines sur les protocoles testés et fonctionnels des différents fabricants.

Nelly Rioux