Accueil - CHR/Collectivités - Grand soleil sur FuturoChef 2

Grand soleil sur FuturoChef 2

23 avril 2018
Grand soleil sur FuturoChef 2

La météo estivale qui accompagnait la 2e Convention d’Eurochef du 18 au 20 avril dernier, était comme un clin d’œil à l’ambiance conviviale et sereine qui régnait sur l’espace Congrès du Westotel Nantes Atlantique.

Les adhérents et leurs équipes avaient bravé les grèves des transports pour rencontrer les 104 fournisseurs référencés par le réseau pour les trois années à venir. Des équipes mixtes – favorisant les échanges inter adhérents- avaient été composées pour parcourir les allées des trois halls d’exposition et découvrir les stands des partenaires/fournisseurs avec lesquels ils pouvaient s’entretenir une dizaine de minutes. Pour leur rappeler que le temps était compté, chaque groupe avait embarqué dans sa poche l’innovant bipeur de Bebip, start-up iséroise présente sur le Corner Innovation  où se trouvaient également quelques pépites comme les machines à cocktail BlendBow ou Can All Touch, une nouvelle génération de mobilier à écran tactile.
Chaque fois que le bipeur vibrait , les adhérents étaient invités à passer au stand suivant.


Ces 3 jours de travail ont également été marqués par l’intervention de personnalités comme François Heyndrickx, Délégué Général de l’AFCE, à propos de l’évolution et des impacts de la réglementation F-Gas ou encore, Gilles Chevallier, Cabinet BEGC pour parler du B.I.M., Johan Leclerre, Meilleur Ouvrier de France. Le soir, lors du dîner de clôture, le chef François Pasteau, chef engagé dans la préservation de l’environnement, auteur de l’ouvrage Manger et cuisiner éco-responsable, a expliqué sa vision d’une telle démarche, soulignant qu’elle nécessite « un changement profond des habitudes en cuisine, une autre façon d’aborder les recettes et leur mise en oeuvre…« .

« Eurochef se porte bien… »

Olivier Béguier qui préside Eurochef depuis 2016 ne cachait pas sa satisfaction : « cette 2ème convention confirme la nécessité d’avoir un tel rendez-vous pour notre réseau. C’est non seulement l’occasion de rencontrer nos fournisseurs mais aussi d’échanger avec nos collègues et mettre à niveau nos connaissances ». En donnant un ton résolument moderne, tourné vers le futur des cuisines professionnelles, FuturoChef 2 a su marquer sa différence. « Nous avons réalisé une année 2017 exceptionnelle notamment grâce au développement de l’activité Grands Comptes et de notre référencement par l’UGAP. De 3 millions d’€ en 2016 nous atteindrons 10 millions d’€ de chiffre d’affaires Eurochef S.A.S à la fin de l’année. Bien entendu, une structure comme la notre reste toujours fragile en raison de l’érosion des marges, un phénomène général. Il convient donc de rester toujours prudent et notre travail en tant que réseau consiste justement à les préserver coûte que coûte. D’où la création d’un groupe de travail consacré à l’accompagnement des associés ». Les projets sont nombreux et des annonces stratégiques pourraient même avoir lieu prochainement à l’occasion de l’Assemblée Générale. « Eurochef se porte bien, le réseau a été restructuré mais nous ne voulons pas non plus aller trop vite et surtout nous faisons ce que nos moyens nous permettent de faire… » a souligné le président qui a néanmoins plusieurs priorités à court terme : finaliser l’ERP pour les adhérents (2019), poursuivre une communication régionale en soutenant les partenariats des adhérents sur de gros événements (festivals, salons…), la sortie en juin prochain de six catalogues segmentés par activité (GMS, Santé, restauration & Hôtellerie, Blanchisserie, Métiers de bouche, Collectivités).
Avec 51 adhérents, 70 millions d’achat en 2017, des nouveaux locaux sur le MIN de Rungis, le recrutement de nouveaux collaborateurs, Eurochef est porté par une dynamique ensoleillée qui semble ne pas vouloir s’arrêter !

Nelly Rioux