Accueil - Nouveautés produits - Hobart lance une nouvelle génération de lave-vaisselle à convoyeur

Hobart lance une nouvelle génération de lave-vaisselle à convoyeur

1 juillet 2020
Hobart lance une nouvelle génération de lave-vaisselle à convoyeur

Le spécialiste du lavage vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle génération de machines à convoyeur, plus économiques, moins consommatrices de produits lessiviels et connectées.

La crise sanitaire n’a pas freiné la R&D de Hobart qui vient d’annoncer une évolution majeure de ses gammes de lave-vaisselle à convoyeur.
Tout en respectant les exigences de la norme DIN SPEC 10534 qui garantie une sécurité hygiénique absolue, les nouveaux modèles Premax FTPi et Profi FTNi garantissent d’importantes économies d’énergie et de coûts d’exploitation.
Equipées de la fonction Climate-Plus qui combine la récupération de chaleur des eaux usées à une technologie de pointe en matière de pompes à chaleur, les machines récupèrent et réintègrent 70% de l’énergie provenant des eaux usées et jusqu’à 100% de celle provenant de l’air évacué lors du processus de lavage. Cette innovation réduit considérablement la consommation d’énergie et les coûts d’exploitation tout en garantissant une température constante de l’air d’échappement à 17°C.
L’autre fonctionnalité qui permet de réduire les coûts d’exploitation c’est Low-Chem Intensive, un capteur situé dans la zone de lavage qui vérifie en temps réel la qualité de l’eau et qui la régénère seulement si c’est nécessaire. En fonction du degré de salissure, l’eau de rinçage est introduite brièvement dans la cuve de lavage principal selon les besoins. Et le dosage chimique est adapté en fonction de cette régénération.

Enfin, d’ici la fin de l’année, Hobart annonce que les deux modèles Premax FTPi et Profi FTNi pourront bénéficier de l’application Hobart Washsmart. Celle-ci permet à l’opérateur d’être connecté à sa machine et de connaître précisément l’état de l’appareil : échéance des opérations de maintenance, Informations pour corriger soi-même les défauts mineurs, état de la consommations de produits lessiviels, coûts d’exploitation courants…

Plus d’infos sur www.hobart.fr

La rédaction