Accueil - Fournisseurs, Réalisations - Rénovation du foyer de vie Gérard Vivien de Courville-sur-Eure (28)

Rénovation du foyer de vie Gérard Vivien de Courville-sur-Eure (28)

17 mars 2017
Rénovation du foyer de vie Gérard Vivien de Courville-sur-Eure (28)

Centre médico-social, le foyer de vie Gérard Vivien, situé à Courville-sur-Eure (28), accueille des personnes handicapées adultes qui disposent d’une certaine autonomie. Le centre vient d’inaugurer un nouveau bâtiment de 600 m2 destiné à abriter la cuisine collective et la blanchisserie, jusque-là dispersées au sein des différents bâtiments existants.

Lancé en 2008 pour remplacer des locaux et des équipements vieillissants, l’unité centrale de production restauration et blanchisserie de Courville-sur-Eure a été géré par le bureau d’études Process Cuisine fondé et dirigé par Yannick Thébault, en collaboration avec le cabinet d’architecture Sextant. La cuisine, autogérée, peut désormais fournir 850 repas destinés aux résidents du foyer de vie de l’unité les Lilas qui accueille des personnes handicapées vieillissantes et des deux maisons de retraite de Courville-sur-Eure et Pontgouin. « Cette unité centrale a été conçue pour que les opérateurs s’y sentent bien. Dans la mesure du possible nous avons privilégié la lumière naturelle et nous avons évité d’avoir trop recours aux panneaux sandwichs au profit de vrais matériaux de construction. Le choix des équipements s’est fait sur l’ergonomie des postes de travail. Nous avons par exemple fait réaliser un module sur-mesure (Capic) pour accueillir des plaques à indiction positionnées de front pour plus de confort et un nettoyage facilité. Notre choix s’est aussi porté sur des fours (Enodis) avec hottes intégrées pour réduire les besoins en ventilation assurée par un plafond filtrant. Pour une hygiène totale et un nettoyage aisé, tous les équipements sont suspendus, y compris le VCC (Vario Cooking Center) ». La blanchisserie quant à elle peut traiter 660 Kg de linge. L’installation de la cuisine a été réalisée par CF Cuisines (UFCF) et par ESBC pour la blanchisserie.

Un revêtement de sol très technique

Concernant les sols, la recommandation s’est portée sur l’application du système Sika Epoxyfloor(R) WP4S. C’ est un système multicouches composé d’une résine époxydique incolore à faible émission de COV, Sikafloor(R)169, et d’un tissu de verre bidirectionnel. Destiné à la réalisation de l’étanchéité circulable des cuisines et locaux ayant un classement U4P4S. Répondant aux cahiers des charges, ce système a été retenu pour sa résistance mécanique, aux chocs et à la fissuration (supérieure à 1,5 mm), sa résistance aux chocs thermiques (jusqu’à 70 °C), ses qualités d’étanchéité, sa facilité d’entretien et sa conformité aux exigences normatives en vigueur.
En charge de la réalisation des sols, l’entreprise Satras a procédé à l’application du revêtement de sol sur plus de 90 % de la surface totale de ce nouveau bâtiment.
Après la préparation du support, la pose des différents appareillages de sol (siphon, caniveau…), les équipes d’applicateurs ont mis en œuvre les différentes couches du système, en 4,5 mm, conformément aux règles d’applications en vigueur : réalisation du primaire, pose de la toile de verre, regarnissage, pose du quartz coloré et de la finition. Différentes teintes ont été préconisées par l’architecte : brun, bleu et vert afin de différencier les pièces suivant leur positionnement dans la marche en avant.
« Ce système de revêtement permet d’obtenir un sol continu et antidérapant avec une granulométrie maîtrisée et sans joint favorisant l’entretien. Spécialisés dans la réalisation de revêtements spéciaux depuis plus de 35 ans, nous avons partagé notre savoir‐faire avec celui de Sika dans la fabrication de système afin de développer cette solution unique sous Avis Technique (12/14‐1689) », a expliqué Thierry Thuault, Président Directeur Général de Satras.

Nelly Rioux